Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Un peu de vélo - 30 avril.

30 Avril 2007, 20:35pm

Publié par yvon

Lendemain de course, je m'accorde un peu de repos. Juste une petite sortie à vélo dans l'après-midi. Je pars sous le soleil et finis sous la pluie. J'en suis quitte à nettoyer le vélo pour la sortie de demain.

 

 

Voir les commentaires

La trilogie des courses de ski alpinisme.

30 Avril 2007, 20:26pm

Publié par yvon

Après la Pierra Menta en 1999 et 2000, la patrouille des Glaciers en 2002 et 2004 il me restait une course mythique à faire : Le Troféo Mezzalama. La boucle est enfin bouclée.

Cette course a lieu tous les 2 ans.

Départ de la station de Breuil-Cervinia dans le Valtournenche.

Arrivée à Gressoney-La Trinité 

2862 m de dénivelé positifs et 3145 m négatifs pour près de 40 Km de distance.

Sur le fil des 4000 italiens : Punta Castore 4226 m colle del Felik 4068 m et le passo del Naso del Lyskamm 4100 m.

260 équipes de 3 pour cette XVI édition.

Record de l’épreuve : Stephane Brosse, Patrick Blanc et guido Giacomelli en 4 :18’47’’ en 2005.

  

La Pierra Menta : Dans les montagnes du Beaufortain. La compétition se déroule sur 4 jours. Parcours toujours technique. 10000 mètres de dénivelé avec le samedi l’étape mythique du Grand Mont.

 La Patrouille des Glaciers : Organisation colossale par l’armée Suisse. Le Parcours se déroule en traversée entre Zermatt et Verbier. 4000 mètres de dénivelé positif sur près de 55 Km de distance.

  

Le Troféo Mezzalama : 2865 m de dénivellation, 40 Km de distance des sommets à plus de 4000 m.

 

 

 

 

 

http://www.trofeomezzalama.org/

http://aoste.ialpes.com/sports/trophee-mezzalama.html

Voir les commentaires

Troféo Mezzalama - 29 avril.

30 Avril 2007, 19:59pm

Publié par yvon

Samedi 28 avril - 4h30 PM.

Nous arrivons en fin d'après-midi à Breuil-Cervinia dans le Valtournenche. Sur place, on constate vite que l'enneigement est encore plus pauvre que chez nous. Qu'à cela ne tienne, le Trophée de Mezzalama se déroule en altitude !

Dans le gymnase qui nous accueil pour les diverses formalités c'est déjà la course. Il faut faire la queue pour accéder aux différents postes. D'abord le contrôle et marquage du matériel. Tout est inspecté et marqué avec minutie. Comme on s'en doutait un peu notre corde va être refusée. Diamètre minimum de 8.2 mm, la notre fait un petit 8 mm. Bon il faudra en prendre une autre, enfin on verra demain...

Ensuite on fait une heure de queue pour récupérer l'adresse de notre hôtel. Roch joue des coudes et après maintes ruses gagne quelques places. On est en Italie ne l'oublions pas !

La suite est un peu plus calme : briefing puis on rejoint notre logement, repas, préparation des sacs et dodo. Demain la journée va être longue.

 

 

 

Dimanche 29 avril - 3H30 AM.

Le grand jour.

 

Le réveil est difficile. Puis les automatismes d'avant course prennent le dessus. Vite s'habiller, descendre au p'tit dej. Pain, confitures, céréales et un café à réveiller un mort.

Une heure plus tard on se retrouve au départ. Contrôle des ARVA pour les 800 coureurs avant d'entrer dans le parc de départ. Impressionnant tous ce monde.

Près de 800 coureurs sur la ligne de départ.

A 5H30 précise une marée humaine s'élance dans la nuit. La première montée nous conduit au colle del Breithorn. 1800 mètres d'échauffement sur piste et un barrage horaire fixé à 2h30'. Autant dire qu'il ne faut pas traîner. Avec Roch et Le Moose on a prévu un départ prudent. Mieux vaut ne pas trop laisser de force dans cette première partie car la suite de la course va se passer au-dessus de 3800 mètre pendant pas mal de temps.

On s'était fixés 2h15 au premier contrôle horaire. On passe avec 2 minutes d'avance. Le timing est bon.

A partir du col, l'encordement devient obligatoire. On va rester encordés sur toute la traversée.

La suite du parcours traverse le glacier di Verra pour rejoindre le passo Verra. L'altitude commence à ce faire sentir. On atteint la punta Castore (4226 m) après avoir mis les crampons. L'arête sommitale est de toute beauté.

La montée à la punta Castore

Suit l'interminable traversée du glacier de Felik pour rejoindre le paso del Naso del Lyskamm (4150 m) ultime montée de l'itinéraire.

Descente sur le versant sud par le glacier du Lys. Ce n'est pas toujours facile de descendre vite tout en étant encordés. Enfin, vers le refuge Città di Mantova nous sommes autorisés à ranger la corde. L'arrivée se rapproche. Il reste néanmoins près de 2000 mètres à descendre. Heureusement  la neige est facile à skier. Vers 2400 mètres il faut déchausser. La chaleur ici aussi a sévi. Les skis sont à nouveau sur le sac. Ça va être un des moments les plus difficile de la journée. 4 Km et 800 mètres à descendre pour rejoindre Gressoney-La Trinité. Enfin on commence à entendre le speaker. L'arrivée est à portée de mains. Après un peu plus 7 H de course nous franchissons la ligne.

Arrivée à Gressoney-La Trinité.

C.R sur skialpisere

Voir les commentaires

Les Côtes - 25 avril

25 Avril 2007, 18:02pm

Publié par yvon

Petit tour à vélo ce midi. Ce sera ma dernière sortie avant La Mezzalama. Repos pour les trois jours à venir. Faut faire du jus, encore du jus, toujours du jus... Créer un manque d'effort physique pour le jour venu avoir la gniak.

 

Du jus, faut faire du jus !!!

 

 

 

Voir les commentaires

La terre vue du ciel - 25 avril

25 Avril 2007, 15:11pm

Publié par yvon

Chamrousse vue du ciel.

Les dernières neiges à Chamrousse. En dehors de la piste il ne reste pas grand-chose.

 Photo Jean Marie F.

Voir les commentaires

La Croix de Chamrousse - 24avril

24 Avril 2007, 22:15pm

Publié par yvon

La der des ders à la Croix

Je retrouve le Moose à Uriage. Direction le Recoin. En une semaine l’enneigement a reculé de 200 mètres. Le portage est obligatoire. Enfin, on n'est pas venu pour le plaisir de la glisse aujourd’hui mais plutôt pour skier encordés.

Dimanche prochain au Troféo Mezzalama on va passer pas mal de temps encordés. Si ça ne pose pas de problème particulier à la montée – en course on progresse toujours au même rythme – en revanche en descente mieux vaut avoir fait quelques essais. A deux c’est déjà difficile alors à trois…

En cours de descente on rencontre Fabienne et Thomas venus eux aussi pour un petit entraînement.

C’était sans doute la dernière Croix de la saison. Demain il faudra plusieurs déchaussages pour rejoindre le sommet. Rendez- vous dans six mois.

 

 Voir les commentaires de Thomas

Voir les commentaires

Aiguille occidentale de la Saussaz - 22 avril

22 Avril 2007, 18:54pm

Publié par yvon

C'est un tour inédit pour moi que je projette ce matin. Le tour de l'Aiguille du Goléon dans sens horaire. Il faut tout d'abord porter les skis. Les versants sud sous le Cruq des Aiguilles sont secs. Après 40 minutes je chausse enfin. La neige porte correctement, je rejoins le Paquier du Roi puis le Serret Blanc au pied du Goléon. Là, j'abandonne l'idée de passer là-haut et de redescendre le couloir  Ouest. La partie supérieure est dépourvue de neige.

Une traversée descendante me conduit au pied du Bec de Grenier. Le coin est très sauvage, pas la moindre trace de passage. Le versant ouest du Bec de Grenier est rocheux et je ne sais même pas si je trouverai un passage pour sortir. Vers 3100 mètres la pente se raidit. Je chausse les crampons et progresse bien plus sereinement.

Sur l'arête Ouest de l'aiguille occidentale de la Saussaz. Vue sur les aiguilles d'Arves.

C'est en rejoignant l'arête ouest de l'aiguille Occidentale de la Saussaz que la porte  du sommet s'ouvre. Après plusieurs passages un peu scabreux dans du schiste instable je sors enfin au sommet. Quel plaisir de retrouver le soleil !

Arrivée au sommet.

 

Descente classique par le glacier Lombard, le refuge Carraud et le lac du Goléon. Vers 2000 mètres, l'enneigement disparaît, il n'y a plus qu'à rejoindre le sentier qui me ramène à Valfroide.

Le C.R. C2C

 

 

Voir les commentaires

Boucle en Chartreuse - 21 avril

22 Avril 2007, 18:49pm

Publié par yvon

Ce matin, je retrouve les copains de vélo. Encore la tête au ski, ça risque d'être difficile d'autant que les collègues ont pour certains déjà 2000 bornes au compteur. Enfin, On verra bien?

On part pour un tour en Chartreuse par le col de la Placette, Saint Laurent du Pont - ou l'on s'arrête pour un petit café - puis le Pas du Frou, les gorges du Guiers Vif  et Saint Pierre d'Entremont. Retour classique par le col du Cucheron et le col de Porte.

En fait l'entraînement à ski alpinisme est une bonne préparation pour le vélo. Dans les bosses on trouve rapidement le rythme. Le plus difficile est de rouler vite sur le plat. Là pas de secret, il faut des kilomètres.

Voir les commentaires

Les collines de Belledonne - 20 Avril

22 Avril 2007, 18:44pm

Publié par yvon

La sortie demain sera assez longue. Il faut que je roule un peu ce soir histoire de voir si le vélo est bien réglé. Pour l'occasion, j'ai remonté les roues light. C'est assez incroyable les sensations que ce matériel procure dans les bosses. On a toujours envie de descendre une dent et de relancer. Revers de la médaille, il ne faut pas la moindre défaillance ou alors on paie aussitôt l'adition.

Voir les commentaires

Les Vouillants - les Garlettes– 19 avril.

20 Avril 2007, 06:27am

Publié par yvon

Tours et détours en fin d’après-midi. Boucle à VTT dans le secteur des Vouillants, Garlettes et chateau d'Allières. Alternance de routes, sentiers et chemins pour rentrer à la maison. J’aime ces petites sorties. Au fil de la progression on peut varier l’itinéraire, rajouter une bosse, shunter un passage…

Voir les commentaires

1 2 3 > >>