Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Crête de Roche Bernard - 11 mai.

12 Mai 2008, 19:54pm

Publié par yvon

Solitude.

 

J’aime bien cette petite rando. Le coin est assez sauvage et il est fréquent de se retrouver seul dans ce secteur.

Ce matin ça commence par 20 minutes de portage. Ensuite une pente soutenue donne accès au cirque supérieur. Il ne reste qu’à rejoindre l’arête et la suivre jusqu’au sommet de Roche Bernard.

La neige transformée dans le haut sera gage d’une belle descente mais en partie médiane il faudra ruser en rive droite du vallon pour trouver des conditions à peu près correctes. Surtout ne pas se plaindre, l’an dernier à cette époque il n’y avait plus de neige ici.



Voir les commentaires

Côte Rouge - 10 mai.

12 Mai 2008, 19:51pm

Publié par yvon

Avalanche de singles.

 

Quelles sont belles ces petites virées juste au dessus de la maison. Il existe une multitude de sentiers, en les combinant les uns aux autres il est possible de faire des circuits de toute beauté. Certain singles même pas marqués sur les cartes sont tombés dans l’oubli mais à cette époque de l’année il est facile de les suivre. C’est le cas de celui de Côte Rouge où après un bref portage on peut profiter d’une superbe descente jusqu’au hameau des Hières.

Voir les commentaires

Pic Blanc du Galibier - 10 mai.

12 Mai 2008, 19:42pm

Publié par yvon

Une trace de rattrak au pic Blanc.

 

Je crois halluciner ce matin en montant au pic Blanc du Galibier. Une énorme trace parcoure la combe inférieure de l’itinéraire jusqu’à sa jonction avec la route du Galibier. Un instant je pense qu’il s’agit d’une trace de luge mais lorsque je me rapproche je me rends vite compte que c’est tout autre chose. Un engin à chenilles est passé ici. Je reste interloqué. D’abord j’imagine que c’est l’armée qui est en manœuvres ici mais après avoir rejoint la route du col la trace poursuit sur celle-ci. Il s’agit probablement d’un rattrak traçant la route en prévision du déneigement du col du Galibier. J’ai du mal à comprendre la logique d’une telle situation. Le col qui n’a qu’une utilité touristique ne peut-il pas attendre quelques semaines avant d’être déneiger ? Pourquoi une telle débauche de moyens pour ouvrir la route ? J’avoue de pas comprendre.


                                                               Une trace de rattrack dans la combe du pic Blanc.

Voir les commentaires

Du côté de La Buffe - 9 mai.

12 Mai 2008, 19:35pm

Publié par yvon

Ce n’est pas encore pour demain.

 

Il y un an à cette époque on pouvait faire du VTT sur le plateau d’Emparis. Depuis le Chazelet aujourd’hui les chalets de la Grande Buffe seront le point ultime de ma sortie. A partir de là la neige est présente de partout et je pense qu’il y en a encore pour un moment avant de pouvoir faire la boucle. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. 


Voir les commentaires

Balade face à la Meije - 8 mai.

12 Mai 2008, 19:31pm

Publié par yvon

Premier portage.

 

Le tour par le col des Plagnes est un joyau. En principe tout passe sur le vélo. Pour arriver au col la piste est certes raide mais somme toute bien roulante. Le seul souci aujourd’hui c’est que la neige recouvre encore tous les passages en versant nord.  C’est donc avec le vélo sur l’épaule que je rejoins le sommet pour le premier portage de l’année.

La suite est de toute beauté : Un single qui serpente dans les alpages pour descendre sur Les Clots puis le sentier poursuit en balcon jusqu’aux Portes. Que du beau vélo.

 


Voir les commentaires

Signal du Goléon - 8 mai.

12 Mai 2008, 19:25pm

Publié par yvon

Moquette.

h du Mat à La Cime. Jan et Maxime arrivent. Un petit café plus tard on se retrouve à Valfroide. Rejoindre le sommet du Goléon directement depuis le versant sud est assez rapide. Ça dénivelle vite. Après 40 minutes de portage nous chaussons les skis. Au dessus du Petit Verdilon vers 3300 mètres on rejoint l’arête sud il n’y a plus qu’à la suivre jusqu’au sommet.

L’enneigement abondant de la saison permet de partir directement du sommet. Un couloir étroit orienté SE rejoint le couloir principal puis les larges pentes du Petit Verdillon. Il y a eu de belles ruptures de plaques dans le secteur. C’est sur une belle moquette que nous arrivons au lac. La suite est un peu moins bonne, le versant change d’orientation on finit sur une neige gelée qui nous emmène néanmoins jusqu’à proximité du village.  

9h30, on est de retour à La Cime pour un café pris sur la terrasse face à la Meije. La journée peut commencer.

Voir les commentaires

Direction "la Cime" - 7 mai.

12 Mai 2008, 19:17pm

Publié par yvon

Ça fait déjà pas mal de temps que je ne suis pas monté à La Cime à vélo. Je saisis l’occasion ce matin. Rouler seul me fera le plus grand bien. Les kilomètres accumulés en solitaire sont toujours profitables. La route n’est pas très agréable jusqu’à Bourg d’Oisans mais ensuite devient nettement sympathique. Passé le barrage du Chambon on entre de plain pied dans la Combe de Malaval – la mauvaise vallée – rive droite, le plateau d’Emparis, rive gauche les glaciers de la Meije. On ne voit pas passer les kilomètres tellement c’est beau ici. La Grave, reste plus qu’à rejoindre La Cime, 10% de moyenne, après 80 bornes ça fait mal aux jambes mais la Meije est en face alors…

                                                                             Repos bien mérité à l'arrivée.

Voir les commentaires

Ranc des Agnelons - 6 mai

6 Mai 2008, 13:34pm

Publié par yvon

La der en Vercors ? 

Je pense que cette fois, c’est la dernière sortie ski en Vercors. Le Ranc des Agnelons ne sera pas la plus belle sortie de la saison mais elle fera assurément partie des ballades dont on se souvient.
Je peux surveiller à la jumelle les pentes Est depuis la cuisine de la maison. Je distingue clairement des bandes de neige continues jusqu’au sommet. La seule incertitude est de savoir si je pourrai chausser dès la cabane du col Vert. Je doute que oui mais ne vois pas le bas de la face. Bon on verra demain.
7 h du mat à Prelenfrey, j’ai de gros doutes sur mon projet. La face semble complètement déneigée. Est-ce que ça vaut le coup de monter là-haut ? Au point ou j’en suis, autant aller voir histoire de ne pas faire demi-tour ici avec des regrets.

 


L’approche pédestre est agréable chevreuils, chamois, mouflons détalent dans la montagne.
Une fois sortie de la forêt, je ne suis guère plus optimiste qu’au départ. Je ne vois toujours pas de neige et je dois avoir l’air malin avec mes Scarpa aux pieds et mes skis sur le dos. Heureusement il semble n’y avoir personne dans les parages. Un peu avant la cabane une petite échine masque la vue. La combe juste derrière est la dernière chance de trouver de la neige.
Et le miracle à lieu. Un serpentin de neige recouvre le sol à partir de la cabane et rejoint le sommet. Il faut repérer les bons passages entre les barres. Je chausse les skis et me voilà en route. L’absence de regel ne sera pas un problème. Je trouve une bonne neige de névé tassée et compacte.
Au sommet une petite brume enveloppe la montagne. Pas le moindre bruit pour troubler la quiétude des lieux.
Comme prévu, la neige est agréable à la descente. Dommage que ce soit si court mais bon je le savais en venant ici.

Voir les commentaires

Col de l'Arzelier - Col des Deux - 5 mai.

6 Mai 2008, 13:31pm

Publié par yvon

C’est raide par là !
 

Balade en vélo du côté des versants Est du Vercors. Les petites routes permettent des sorties bien agréables où il y a peu de circulation.
Le col de l’Arzelier constitue une bonne mise en jambes. Que dire du col des Deux ?  Ça faisait longtemps que je ne l’avais pas fait à vélo. Et bien il est toujours aussi difficile. Heureusement qu’il ne fait pas dix bornes. Descente sur Gresse en Vercors et retour par Monestier où le vent du nord sera mon adversaire.

 

Voir les commentaires

Le Rocher Blanc - 3 mai.

4 Mai 2008, 17:04pm

Publié par yvon

Là où le vélo est indispensable. 


Bien envie d’aller faire un petit tour au Rocher Blanc côté Rieu Claret. La route du col de la Croix de Fer est évidement fermée mais j’imagine que le conseil général gestionaire des routes à commencer le déneigement.
Au delà du Rivier d’Allemont il devrait être possible de faire les 10 kilomètres d’approche à vélo. J’informe Nico du projet qui est tout de suite partant.

 

 
Episode 1 : L’approche à vélo.
Comme prévu, au petit pont sous le Rivier la route est barrée par des rochers.
Nous préparons rapidement les vélos et c’est parti. Les premiers kilomètres sont assez rudes et puis peu à peu on trouve le rythme . Pas mal de coulée d’avalanches encombrent la route mais heureusement une machine est passée et ouvert le passage. Passé Grand-Maison la vue se dégage du côté du col de la Croix de Fer.  Encore quelques tours de manivelles et nous serons à Rieu Claret.


Comme si quelqu’un attendait notre venue, la route n’est pas dégagée au-delà. Les bikes sont posés contre la pancarte marquant la limite de l’Isère et la Savoie.


Episode 2 : Le ski.
On se prépare sans trop traîner. Il est 8 h et le soleil chauffe déjà pas mal les versants Est. Ça risque d’être une bonne soupe pour descendre. Sous le Rocher Pilliozan de grosses coulées se sont déclenchées. Il y a des cassures de plus d’un mètre d’épaisseur, c’est assez impressionnant.


On se pose des questions dans la traversée qui mène dans le vallon sous le Rocher Blanc. Le manteau neigeux est très humidifié, la pente soutenue n’inspire pas trop confiance. Par mesure de précaution on franchit le passage à pied en restant dans les rochers. Un peu stressant ce coin.
Au dessus la pente se calme et le sommet est vite atteint.


On préfère ne pas trop perdre de temps. En cherchant les bonnes orientations la neige est finalement plutôt correcte. Le tout et de laisser les skis bien à plats et ne pas trop appuyer les virages.
De retour à Rieu Claret il ne reste plus qu’à récupérer les vélos et se laisser descendre tranquillement.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>