Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Lac du Goléon – 16 juillet.

18 Juillet 2011, 15:37pm

Publié par yvon

En préambule au Vertical Kil d’Auris qui se déroulera demain je suis allé me dégourdir les jambes vers le lac du Goléon.


le-goleon-copie.jpg

Approche jusqu’à Valfroide en VTT. Ça permet un bon petit échauffement. A Pré Rond je cadenasse mon vélo avant de poursuivre à pied jusqu’au lac.  Alternance marche course suivant le relief histoire de ne pas se mettre dans le rouge.

Voir les commentaires

Plateau d’Emparis – 15 juillet.

18 Juillet 2011, 13:44pm

Publié par yvon

 

 

En dehors des modes.

 

Le Plateau d’Emparis fait parti des spots incontournables en VTT. Quelques descentes sont devenues mythiques. La plus classique d’entre elles  est sans aucun doute la descente sur Besse par le GR 54. Même si je ne remets pas en cause la notoriété de ce single je suis parfois étonné d’une telle fréquentation.

Il y a quelques années de cela ce sentier était très étroit et certaines épingles demandaient un peu de concentration pour passer.

Aujourd’hui le single (peut on encore employer ce mot ?) à pris de la largeur et le relief a été nivelé. La descente est devenue insipide à mon gout.


07-juillet-1290.jpg

La descente de La Citrière située à quelques mètres de là est restée étonnamment  peu fréquentée. Pourtant elle cumule pas mal d’avantages. La difficulté reste modérée mais le sentier étroit et certaines épingles fermées demandent un peu de pilotage. Autre avantage et non des moindres, l’itinéraire est relativement peu fréquenté par les randonneurs à pied.

 

 


Parcours cycliste 1121228 - powered by Bikemap 

La Citrière.

 

Cumulée avec la première partie de l’Alpe, la descente fait 800 mètre de dénivelée. Elle débute vers le Clot du Berlioux. Il faut tout d’abord pédaler un peu avant que le sentier plonge sur la bergerie de Maison Coing. Ici commence la Citrière. Le single descend dans un petit bois et se poursuit jusqu’au torrent de la Salse tout au fond de la vallée.

Il ne reste plus qu’à rejoindre Besse et si les jambes sont toujours là, remonter sur le Plateau et en enchainer une autre.

Voir les commentaires

Balade dans les Cerces - 14 juillet.

18 Juillet 2011, 13:41pm

Publié par yvon

Petite virée annuelle dans les Cerces pour ramasser quelques brins d’herbe magique. C’est l’occasion de faire une belle balade en famille dans des coins peu fréquentés.


crete-de-roche-robert-003.jpg

Vers 2400 mètres, tout en haut d’un éboulis on commence à trouver les premiers brins. La cueillette n’est pas toujours aisée. Les plus jolis brins poussent souvent dans des endroits bien escarpés et il faut parfois se contenter de prendre une photo.

Voir les commentaires

Col des Acles – Col des Thures – Col du Vallon – 10 juillet.

11 Juillet 2011, 23:35pm

Publié par yvon

Echec au Thabor.

 

Ça commence mal ce matin. Avec Nico on s’est mal compris et c’est avec une heure de retard qu’il arrive ce matin au rendez-vous à La Grave. Entre temps je suis parti seul pensant qu’il avait eu (comme il en est coutumier ;-) une panne de réveil.

Finalement on se retrouve sur la route. Un peu plus tard on arrive à Planpinet. Il est déjà 8 heures lorsqu’on enfourche enfin nos vtt.

La piste qui monte dans le vallon des Acles finit de nous réveiller. Passé l’oratoire Saint Roch on poursuit par le GR. Alternance pédalage portage selon l’envie du moment. Il y a moyen de rester pas mal sur le vélo mais la journée s’annonce longue et mieux vaut s’économiser un peu.


10-col-des-acles-thures-vallon 1265Arrivée au col des Acles.


Au col des Acles on bascule versant italien. Une superbe traversée s’offre à nous. L’itinéraire slalome sur les crêtes avant de plonger sur le col de l’Echelle. La descente est technique et il faut en permanence rester vigilant.

 

Descente du col des Acles.

 

Deux kilomètres de bitume permettent de se refaire une santé avant d’attaquer la deuxième montée du jour. Après 400 mètres de portage -heureusement sur un bon sentier- on arrive dans le vallon des Thures. Y’a pire comme paysage. Au col il y a la foule des grands jours.


10-col-des-acles-thures-vallon 1273

Col des Thures. Au fond le Thabor.

 

Là bas tout au fond le Thabor parait bien loin. Le temps de faire une photo et on enchaine la descente.

C’est propre et bien roulant. Il faut juste éviter les nombreux piétons en sens inverse.

Aux Granges de la Vallée Etroite on s’accorde une petite pause. On fait le plein de flotte avant de repartir vers le Thabor. Une bonne piste nous conduit à la Maison des Chamois. Il faut ensuite porter le spad pour franchir le verrou au dessus puis ça cycle à nouveau assez bien jusqu’au Prat du Plan.

On commence à se poser quelques questions concernant le temps. Les crêtes du Rocher Blanc sont déjà enveloppées par de gros cunimb, le Thabor est encore lui assez dégagé.

On décide de poursuivre notre route. A partir de là c’est près de 1000 mètres de portage qu’il nous reste pour parvenir au sommet.  On passe en mode économie. Le sentier est bien tracé et ça dénivèle assez vite.

Entre temps le ciel s’est chargé. Les nuages s’épaississent. Pour ma part, j’ai déjà donné pour l’orage et ne suis pas très motivé pour continuer. Il semble que Nico soit du même avis. Un petit coup d’œil à l’alti : Nous sommes 700 m sous le sommet. Il nous faudrait un peu plus d’une heure pour y parvenir, sans doute deux pour l’aller retour.

La décision est prise, demi-tour.


10-col-des-acles-thures-vallon 1279En montant au col du Vallon.


On profite tout de même de la descente jusqu’au Prat du Plan. Il nous reste un dernier portage pour monter au col du Vallon.  On ne tarde pas trop car le ciel est toujours assez noir. On prend quelques gouttes  de pluie mais rien de méchant pour l’instant. Le final dans un éboulis est assez rustique.

Il y a pas mal de vent au col, pas la peine de trainer ici. A l’image des précédentes, cette descente est de toute beauté. 1000 mètres de plaisir pour rejoindre Névache. On s’est bien gavé.

 

Bilan : Sans doute dans le top 5 des plus belles boucles des Cerces. Il manquait juste le Thabor pour couronner le tout. Le parcours est toujours très varié avec cependant pas mal de portage.

Finalement on l’aura joué petit bras. Les orages prévus ne sont pas venus.

 

Les chiffres de la sortie : 45 Km, D+ 2650 m, 7 h. ça fait pas une grosse moyenne ;-(

En rajoutant le sommet du Thabor : On tournerait autour des 52 bornes + 3300 m et 9 h.

Voir les commentaires

Lac du Goléon – 9 juillet.

11 Juillet 2011, 23:34pm

Publié par yvon

Retour au lac du Goléon ce matin. Ce matin je décide d’alterner course et marche contrairement à la semaine dernière où j’avais tout fait en courant.


09-lac-du-goleon 1258

Finalement cette technique s’avère nettement plus efficace notamment grâce à l’usage des bâtons. Les parties raides sont avalées à un rythme plus soutenu mais si sa coute quelque pulsations au niveau cardiaque.

Bref, je s’avais que je n’étais pas très rapide en course à pied. Là j’en ai la preuve. Mieux vaut marcher.

 

09-lac-du-goleon 1262

Voir les commentaires

Mont Jalla – 7 juillet

8 Juillet 2011, 14:36pm

Publié par yvon

D’abord de la pluie pour commencer ce tour ensuite une chaleur bien lourde et enfin le soleil.


Photo-001.jpg

 

En ce moment il faut savoir s’adapter aux conditions du jour.

Voir les commentaires

Sentier de Pénatière – Crêtes de Comboire - 6 juillet.

8 Juillet 2011, 14:33pm

Publié par yvon

Voila le genre de sortie pas très longue mais qui laisse quelques traces dans les jambes.

Ça commence par cinq kilomètres de bitume à se tirer la bourre comme des morts de faim. Ensuite une piste forestière hyper raide finit de ruiner les jambes.


Photo.jpg

Heureusement la descente qui suit fait vite oublier les difficultés.

La fin de parcours par les Crêtes de Comboire a été plus tranquille.

Voir les commentaires

Tour du Plateau d’Emparis – 3 juillet.

5 Juillet 2011, 18:13pm

Publié par yvon

Reco de la 2ème partie de l’Ultra Raid.

 

La Cime 8 h du mat.

Ce matin encore il fait bien frisquet. Je descends les rues du hameau, j’ai rendez-vous Au Pied avec Paulo pour faire la 2ème partie de l’Ultra Raid de La Meije. Le but est de se faire une idée du temps que mettra un vététiste moyen pour boucler le parcours. Ce n’est pas très facile d’établir un barrage horaire. Il y a quelques impératifs à respecter. Le principal étant la sécurité des participants.

Nous partons donc en mode rando. Après cinq minutes de pédalage la première difficulté est là. Les  20% de pente moyenne pour rejoindre Les Clots ont vite fait de calmer nos ardeurs. Il y a fort à parier que le jour de l’épreuve la grosse majorité des coureurs fera ce passage à pied.

 

Le sentier de l'Ardoisière.

 

On poursuit par le sentier de l’Ardoisière. Le passage est de toute beauté. La Meije juste en face attire le regard mais il faut tout de même rester bien concentré car ce passage bien que pas très difficile est tout de même assez expo.

Un peu plus loin, on rejoint Le Chazelet. Une bonne piste remonte le vallon du Gâ, traverse les petits hameaux des Rivets puis nous conduit à la Baraque de la Buffe.


03-tour-du-plateau-d-emparis 1212Arrivée à la Baraque de La Buffe.


Il faut à présent  rejoindre les ruines du Chalet de Rachas. Ça commence par un petit portage (le seul de la journée) puis une traversée ascendante –qui passe à vélo- permet d’accéder au cairn qui marque le sommet.


03-tour-du-plateau-d-emparis 1219

  Portage au dessus de la Baraque de la Buffe.


03-tour-du-plateau-d-emparis 1218

En direction des ruines du chalet de Rachas.

 

La vue sur La Meije est omniprésente. En tendant le bras on pourrait presque la toucher.


03-tour-du-plateau-d-emparis 1224

Arrivée aux ruines du chalet de Rachas.


En route pour le Rif Tort.


03-tour-du-plateau-d-emparis 1226

Dans le vallon de Rif Tort.

 

Le vallon s’étend à perte de vue. C’est la partie la plus roulante de l’itinéraire. Ont peut embrayer sur le grand braquet. Le single est très propre, il faut juste rester vigilent pour ne pas accrocher une pédale lorsque le sentier est en creux.

Une légère remontée et on se trouve au départ du GR qui descend sur Besse.


03-tour-du-plateau-d-emparis 1229Descente sur Besse. Festival d'épingles.


Avec Paulo on évoque le passé. Il y a une vingtaine d’année le sentier était bien plus étroit et certaines épingles donnaient du fil à retordre. Aujourd’hui on a du mal à le qualifier de single. Les épingles passent sans souci et la vitesse est très élevée. Les temps ont bien changé.

Arrivés à Besse on traverse le village pour descendre jusqu’au ruisseau de la Saise. On se retrouve alors au pied de la grosse difficulté du jour. Il faudra près de 10 kilomètre d’ascension pour rejoindre le Plateau situé 750 mètres au-dessus. Il faudra prendre son mal en patience et peut être passer le cerveau en mode off.

Aujourd’hui je fais la montée tranquillement. Le plaisir de pouvoir rouler sans avoir mal au dos est un véritable bonheur.

 

Arrivée au col du Souchet.

 

On retrouve les sentiers pour rejoindre le col du Souchet. Là aussi il y a un bon raidard qu’il faut savoir négocier. La suite jusqu’au col est un peu plus facile.


03-tour-du-plateau-d-emparis 1238

  En route pour la boucle des lacs.

 

On enchaine ensuite sur la boucle des lacs. S’il ne fallait garder qu’une seule image de ce tour ce serait sans doute celle si. C’est le passage incontournable lorsque l’on vient rouler sur le Plateau d’Emparis.


03-tour-du-plateau-d-emparis 1241Vers les lacs.

 

 

Descente sous les lacs.

 

La descente finale est de toute beauté. 1100 mètres de single pour rejoindre le Chazelet puis tout en bas village des Fréaux. Ça sera la récompense ultime au mois de septembre prochain.

 

Descente finale par le Clot Raffin.

 

Avec Paulo on est rentrés directement aux Hières où une bonne bière nous attendait (face à la Meije bien entendu).

Voir les commentaires

Lac du Goléon – 2 juillet.

4 Juillet 2011, 20:39pm

Publié par yvon

La température est bien fraiche (+5°) ce matin à La Cime. J’attends que le soleil soit bien présent puis j’enfourche mon bike pour me rendre à Valfroide. Au  pont je cadenasse mon vélo et me prépare pour mon petit footing.


02-lac-du-goleon-1201.jpg

Après le petit coup de cul du départ pour sortir des hameaux, le sentier remonte gentiment le vallon du Maurian. Ça permet de s’échauffer correctement avant d’attaquer la partie difficile de l’itinéraire. En effet, le passage du Greppon demande un bel effort. Le sentier se raidit fortement et il faut se faire violence pour continuer à courir.


02-lac-du-goleon-1197.jpg

Arrivé au lac, le paysage fait vite oublier la fatigue. C’est sans aucun doute possible le plus beau belvédère pour observer La Meije.   

Voir les commentaires

Côte de Montaud – 1er juillet.

4 Juillet 2011, 11:29am

Publié par yvon

Après un petit échauffement sur la digue on a fait un rapide aller retour à Montaud. Cette montée  certes pas très longue (un peu plus de 6 kilomètres) est assez difficile. C’est vers la mi parcours que les pourcentages sont les plus important. Un peu avant le sommet la pente se calme un peu.

La vue se dégage laissant apparaitre les falaises du Vercors.  Toujours sympa ce paysage !

 

 


Parcours cycliste 1086484 - powered by Bikemap 

Voir les commentaires

<< < 1 2