Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Le Moucherotte 14 février.

14 Février 2012, 21:01pm

Publié par yvon

Mardi 9h. Echange de SMS et de mails. La sortie s’organise. 11h30 Rico passe me chercher puis nous retrouvons Pascal aux Belvédères. Guitoune nous rejoint à Saint Niz.


14-le-moucherotte-3277.JPG
C’est parti pour un petit Moucherotte au soleil. En cours de route on croise Lionel. Petit coup d’œil sur sa montre. Il recolle les peaux et nous accompagne au sommet.


14-le-moucherotte-3288.JPG
Retour plein gaz au parking. L’heure tourne. Une nouvelle course commence. Moins agréable celle-ci. 

Voir les commentaires

Rocher du Midi par les sources du Guiers- 12 février.

12 Février 2012, 18:22pm

Publié par yvon

Les jours se suivent et se ressemblent.

 

Nouvelle équipe ce matin pour aller profiter des joies de la neige en Chartreuse. A 8 h je retrouve François, Gilles et Raph. 20 minutes de voiture plus tard on récupère Rico au col de Porte. Direction Perquelin. Après Saint Pierre la route est enneigée. Je passe sous silence l’envie de certains de revenir en nocturne faire une spéciale en voiture. C’est sûr qu’avec plus de 300 cv sous le capot ça doit décoiffer.


12-rocher-du-midi-3239-copie-1.JPG
Au parking l’ambiance est fraîche. On se réchauffe néanmoins rapidement sur le sentier qui remonte en forêt. Par endroit il faut aimer les conversions ;-)


12-rocher-du-midi 3243

 

Un passage à pied permet d’accéder au petit cirque situé au pied des barres. La suite est de toute beauté. L’itinéraire longe les falaises et se faufile en leur point faible pour parvenir à l’étage supérieur. On voudrait que ça ne se termine jamais.


12-rocher-du-midi 323512-rocher-du-midi 3259

 

Là haut près des crêtes le soleil joue à cache-cache avec le brouillard. On apprécie un thé bien chaud au sommet. Je ne sais pas si c’est le petit vent du nord mais chacun semble impatient de redescendre.


12-rocher-du-midi 3261

Les premiers mètres sont un peu croutés mais bien vite une belle poudreuse nous récompense.


12-rocher-du-midi 3266

 

Malgré les barres, nous sommes tentés de tirer sur la gauche pour profiter de la neige vierge. Finalement on trouve quelques passages pour se faufiler dans les barres.


12-rocher-du-midi 327112-rocher-du-midi 3273


Une dernière petite cession sanglier avant de rejoindre la piste qui nous ramène au parking et le tour est joué.


12-rocher-du-midi 3276
Bel itinéraire, bonne neige et une fine équipe. La matinée est réussie.

Voir les commentaires

Balme de l’Air - 11 février.

12 Février 2012, 18:15pm

Publié par yvon

Tricotage en forêt.


Les conditions nivo et la qualité de neige en altitude nous ont fait opter pour un parcours en forêt dans les zones abritées du vent. La Chartreuse à deux pas de la maison correspond parfaitement à nos attentes.


11-mont-fromage 0060

 

La première montée par Canaple nous conduit sur la crête de la Balme de l’Air. On bascule ensuite sur le versant ouest qui permet de redescendre jusqu’au col de la Charmette. C’est un festival de poudreuse qui nous attend. Bien entendu dans de telles conditions la descente parait toujours trop courte.


11-mont-fromage 0062
Au col on remet les peaux. Une bonne trace de la veille permet une progression rapide. Arrivés sur la crête on rejoint la petite bosse au dessus des Chalets de Charmant Som.


394156 3255677312931 1297033790 3349846 825945171 n


Le Mich qui reprend tout juste le ski après 2 mois de réduc nous abandonne. Pour nous, il reste encore un peu de temps et surtout pas mal de pow pow. On plonge à nouveau dans la poudre pour un deuxième tour. Le retour se fera bon rythme et Seb sera à l’heure au taf.

 

405612 3255676232904 1297033790 3349843 108032582 n 432163 3255675752892 1297033790 3349842 180788759 n


Voir les commentaires

Le Moucherotte - 9 février.

10 Février 2012, 11:44am

Publié par yvon

Rendez-vous dans 10 ans ?

 

J’ai retrouvé Jan et Christophe ce midi pour une virée au Moucherotte. Ça faisait un moment que l’on n’avait pas skié ensemble alors on se retrouve à discutailler du bon vieux temps.

Au premier grand virage après la trouée le soleil pointe son nez. Je sors l’appareil photo pour immortaliser l’instant. Je me souviens avoir fait ici il y a déjà bien longtemps une photo de mes 2 amis.


2012 12002 02 09 Jan Xtof3

9 Février 2012                                                                    9 Février 2002

Le soir de retour à la maison je recherche les photos du passé. Après un moment passé à farfouiller dans de vieux CD je retrouve les cliché du passé. Mon étonnement est fort lorsque je regarde la date : 9 février 2002. Une décennie sépare les photos. On dirait que rien à changé. Mes deux lascars sont au même endroit. Alors, rendez-vous le 9 février 2022…

 

2012 22002 02 09 Jan4

9 Février 2012                                                                    9 Février 2002

Voir les commentaires

Le Moucherotte - 8 Février.

9 Février 2012, 10:12am

Publié par yvon

16h15 aux Belvédères. Je retrouve Thomas, Pascal et François pour un petit Moucherotte de fin d’aprem.

La température toujours bien basse. Le rythme soutenu pour sortir de la trouée nous réchauffe rapidement.

Pendant que Pascal et François poursuivent sur l’itinéraire classique avec Thomas on s’offre la variante de la Cheminée. Mauvaise pioche pour nous. Il n’y a pas de trace et la couche de poudreuse qui repose sur le fond dur n’est pas idéale pour l’accroche des peaux. Ça zippe pas mal et les bras sont mis à rude épreuve.


08-le-moucherotte 3217

 

Petit passage à pied pour franchir la Cheminée puis nous rechaussons les skis pour rejoindre l’itinéraire normal. On a le temps d’apercevoir nos 2 larrons un peu plus haut devant nous. Tout le monde se retrouve à l’approche du sommet.

 

08-le-moucherotte 3221

La descente non-stop sur une neige bien dure ruine un peu les quadri. De retour au parking on reprend un peu de rab. Mes compagnons partent pour un 2ème tour. Je les accompagne jusqu’en haut de la troué avant de redescendre sur Saint Nizier. Le froid picote le visage et la nuit est là. Il est temps de rentrer.

Voir les commentaires

Le Moucherotte - 7 février.

8 Février 2012, 07:26am

Publié par yvon

Presque 2 semaines sans Moucherotte. Je commence à manquer d’air. Rico trépigne d’impatience lui aussi. Depuis hier il me harcèle de sms pour aller skier.
11h30 on se retrouve pour covoiturer jusqu’à Saint Nizier. Mich arrive quelques instants plus tard.


02-fevrier 3215


Il fait un froid de gueux. On commence un peu à s’y habituer. Pour réchauffer la machine on met le turbo. A ce rythme la montée passe rapidement.
Au sommet un petit vent nous rappelle à l’ordre. Il est temps de redescendre.
Elle fait bien plaisir cette petit sortie.

Voir les commentaires

Tour du Grand Veymont - 5 février.

8 Février 2012, 07:18am

Publié par yvon

Championnat individuel FFCAM.

 

 

Gresse en Vercors 4h30 am. Le thermomètre affiche -23°. Il va faire grand beau aujourd’hui.


05-tgv 3150

 

Peu à peu les bénévoles arrivent à la salle polyvalente pour prendre connaissance des dernières consignes. Les vêtements chauds s’entassent dans les sacs et par petits groupes chacun rejoint son poste.
Avec Mathieu et Seb nous nous retrouvons à nouveau dans le secteur de Pierre Blanche. Nous montons là-haut tranquillement pour éviter de transpirer. Le froid es cinglant mais le lever du soleil nous offre un spectacle grandiose. Les falaises du Vercors s’illuminent. Devant un tel spectacle le reveil matinal et le froid polaire se font vite oublier.


05-tgv 3152
Arrivés au sommet nous nous habillons le plus possible. Doudoune, cagoule, masque, surpantalon et surgants. Ça fait un moment que je n’avais pas ressenti un tel froid. Il fait surement dans les -30 degré et le vent accentue encore la sensation de froid. Heureusement nous n’avons pas trop à attendre.
Dans la radio on nous annonce que les premiers sont au pied du couloir. En se penchant un peu depuis le sommet on va rapidement les apercevoir progresser dans la pente.


05-tgv 3172

 

Les premiers arrivent déjà. La manip prend un peu plus de temps que d’habitude. Les gros gants ne facilitent pas la tâche. Les coureurs se succèdent sur la plate-forme sommitale. On voit les copains le visage rougi par le froid. Oter les crampons, chausser les skis, enlever les peaux et hop, partir dans la descente.


05-tgv 3183
Un peu en dessous, il faudra faire la manip inverse et partir pour la montée suivante, puis encore la suivante…


05-tgv 318705-tgv 3189


Une journée de course ordinaire en quelque sorte.
La suite est des plus classique. Repas puis remise des prix. Les coureurs semblent satisfaits, c’est le principal. Ainsi s’achève un long weekend au grand air.

 

05-tgv 3204

 

Les résultats.

Voir les commentaires

Tour du Grand Veymont 4 février.

8 Février 2012, 07:10am

Publié par yvon

Préparation de la course.


Après l’édition ratée de 2011 pour manque de neige, la course cette année se présente dans de bien meilleures conditions. L’enneigement est conséquent dans le Vercors et le soleil est annoncé pour dimanche. Depuis déjà 2 jours des équipes du DSA accompagnent les 2 guides du coin pour préparer le parcours. Il faut tracer le couloir de Pierre Blanche ce qui n’est pas une mince affaire. Le vent violent plus les chutes de neige rendent le travail laborieux et il faut souvent tout recommencer le lendemain.


04-tgv 3111

A la trace sous Pierre Blanche.

 

Ce matin nous remontons le couloir. Les cordes installées les jours précédant sont à nouveau invisibles par endroit. La grande pente centrale s’est bien chargée durant la nuit. On avance avec précaution. Devant Lionel et Patrice font régulièrement des coupes dans la neige pour vérifier l’état du manteau. Après avoir chaussé les skis et fait quelques virages dans la pente le terrain est enfin purgé.


04-tgv 3119

Première partie du couloir de Pierre Blanche.

 

Au sommet on se retrouve tous. Il y a de fortes rafales de vent et ce n’est pas le moment de trainer. On entame la descente jusqu’en haut du couloir ouest ou l’équipe de Nico qui jalonnait le parcours C nous rejoint.


04-tgv 3125

Lionel sonde le couloir. Pierre Blanche.

 

Il faut à présent tracer la remontée au pas de la ville. Nous arrivons rapidement au col. Devant nous une belle descente en grosse poudre nous ramène à Gresse. Fin de l’acte 1.


04-tgv 3129

Bien raide la sortie.

 

On finit la journée devant une bonne bière suivit d’un plat de pates puis nous rejoignons le gite pour une (courte) nuit réparatrice.

Voir les commentaires

Fixations Pierre Gignoux - XP ULTIMATE

3 Février 2012, 13:35pm

Publié par yvon

 

 

En vente depuis déjà 2 saisons, voici une petite présentation de la fixation XP Ultimate by Pierre Gignoux.


XP ULTIMATE

 PackUltimate-3 2f2


La LowTec au milieu des années 80 avait révolutionné le petit monde du ski alpinisme. Les compétiteurs ont rapidement adopté ce modèle avant qu’une grande partie  des randonneurs soit elle aussi conquise par cette nouveauté. Il faut dire que la fixation avait de quoi séduire. Le poids était quasiment divisé par 3 et pour la première fois l’ensemble chaussure fixation était conçu de manière globale.

Presque 30 ans plus tard, rien n’a vraiment changé. Quelques copies de fabrication artisanales ont vu le jour puis l’arrivée du brevet dans le domaine publique a libéré les esprits. Le modèle s’est allégé mais le principe est resté le même.


PackUltimate2 GPackUltimate3 G


La réelle nouveauté en matière de fixations revient (encore) à Pierre Gignoux. Non content de proposer la chaussure la plus légère du marché ce Géo Trouvetou arrive avec un modèle inédit.

Fini la mécanique et les ressorts son système repose sur la déformation des matériaux. Après divers essais de matériaux sont choix s’est arrêté sur une butée en fibre de carbone et une talonnière en matière plastique. 

 

Voici une petite présentation de la XP ULTIMATE.

 

Le principe :

 

-          La butée a une forme de ‘’U’’ en carbone. Les ailes du ‘’U’’ supportent les 2 axes/pointes de rotation  de la chaussure. Le chaussage se fait en engageant les inserts de la chaussure dans les pointes de la buttée puis en exerçant une pression verticale. Le ‘U’’ en carbone se déforme et le chaussage s’effectue facilement. Pas besoin de se baisser, il n’y a pas de verrouillage montée/descente.

-          Une des ailes du ‘’U’’ est plus longue que l’autre et légèrement inclinée vers l’extérieur. Elle sert de levier pour le déchaussage.

 XP30 (6)

La butée. Proto F30

 

-          La talonnière est elle aussi originale. Elle reprend l’idée de la butée en jouant sur la déformation des matériaux. Un ‘’U’’ en matière plastique sert de support aux 2 tiges  qui s’engagent dans l’insert de la chaussure. La rotation s’effectue autour d’un pivot en alu fixé sur le ski.

 

Il est à noter que les valeurs de déclenchement (rotation et chute avant) ne sont pas réglables. Ce genre de modèle s’adresse donc principalement aux compétiteurs ou aux utilisateurs avertis.

 XP30 (7)

Une des premières talonnières.

 

Caractéristiques techniques :

 

La butée carbone : 35 g

La talonnière ‘’plastique’’ : 27 g

On arrive donc à une masse incroyable de 122 g pour la paire de fixation (sans les vis). C’est 100 g de moins que ses concurrentes les plus légères.

 

PackUltimate1 GLa version définitive.

 

Sur le terrain :

 

J’ai la chance de tester ces fixations depuis déjà 2 ans. Divers matériaux ont été testés depuis les premiers protos mais le principe de base est resté le même. Seuls les matériaux et la mise en œuvre pour les réaliser ont évolué au fil du temps.

 

Il faut tout d’abord assimiler la technique de chaussage qui s’avère à l’usage plus pratique que le système Low Tec classique. C’est hyper simple. Un ‘’click’’ rassurant indique que la fixation est correctement chaussée.

Il y a cependant quelques cas où c’est moins évident. Le chaussage en neige poudreuse peut être délicat. En effet, le ski qui repose sur une neige molle a tendance à s’enfoncer au moment du chaussage et il devient plus difficile d’appliquer la force nécessaire à l’enclenchement de la butée. Il faut alors bien laisser le ski à plat et tasser un peu la neige.

Ce problème est identique avec les LowTec mais un peu moins prononcé je pense. Il est cependant à noter que ces fixations sont destinées principalement aux compétiteurs et en conséquence les manips se font toujours sur des terrasses où la neige est bien tassée.

Une fois la fixation chaussée rien ne diffère des autres modèles.

Malgré l’absence de verrouillage la tenue est suffisante pour éviter les déchaussages intempestifs. Ce point a demandé à Pierre pas mal de calcul et de travail pour trouver la meilleure solution. Le frettage doit être suffisamment dur pour une bonne tenue de la chaussure mais pas trop quand même pour pouvoir déchausser sans difficulté. 

 

Janvier 2010. Le premier chaussage.

 

J’utilisais un leash de sécurité au début de peur de perdre un ski. Je l’ai bien vite supprimé.

Le passage en position descente est identique à ce qu’on connait déjà. Il faut juste lever le petit capot de la talonnière et clipser la chaussure. Sur quelques protos il fallait tourner la butée d’un quart de tour mais le système de capot reste à l’usage plus pratique.

Une fois en position descente il ne reste plus qu’à skier. Rien à signaler de ce côté.

 

Depuis janvier  2010 j’ai accumulé presque 250000 mètres de dénivelé avec ces fixations. Le modèle que Pierre distribue aujourd’hui semble abouti.

Il y a eu bien évidemment quelques petits soucis qui on fait évoluer la fixation au fil des mois.

 PIERRE GIGNOUX ULTIMATE

Aujourd’hui le modèle est utilisé en compète au plus haut niveau, notamment par Laetitia Roux et Kilian Jornet. Je ne dis pas que ces champions ont gagné grâce à ces fixations mais ce qui est sûr c’est qu’ils ont gagné avec.

C’est une belle récompense pour Pierre qui ose prendre le risque d’innover dans un domaine où pas mal d’autres se contentent de copier.

  Il faut aussi saluer la démarche de Pierre qui tient à garder la fabrication sur place. Par les temps qui courrent ce n'est pas si fréquent.


A noter que l’insert avant de la chaussure est spécifique. Il faudra donc utiliser obligatoirement des XP444 avec un insert prévu à cet effet.

 

      Comme on le voit, les innovations se suivent chez Pierre Gignoux. Que nous réservera    2013 ?

      On me signale dans l’oreillette qu’il y aura des nouveautés…

Voir les commentaires

<< < 1 2