Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog la-haut

Vallon de la Petite Vaudaine - traversée sur la pas des Escombailles - 6 octobre.

6 Octobre 2007, 20:01pm

Publié par yvon

 Déjà le vallon de la Petite Vaudaine est bien sauvage. Que dire alors de la traversée qui permet depuis la cabane de rejoindre le pas des Escombailles ? A cette époque de l’année seuls quelques chasseurs s’aventurent ici. 
IMG-0038.JPGCabane de la Vaudaine, on discute un moment avec les chasseurs.

Au départ du pont de la Véna l’itinéraire est des plus directe et la cabane de la Vaudaine perchée 1000 mètres plus haut est vite atteinte. Deux chasseurs y ont passé la nuit. C’est eux qui entretiennent l’abri. Ils nous expliquent l’itinéraire et nous disent de faire attention au brouillard.

Vers 1900 mètres le sentier entame une grande traversée vers le sud. Quelques passages deviennent bien techniques. Heureusement il y a des câbles dans les barres mais par endroits le sentier s’est écroulé et mieux vaut ne pas s’en mettre une. 
IMG-0039.JPGLe premier passage délicat. Le sentier s'est écroulé. Heureusement le câble est là.

Un peu plus loin la sente disparaît complètement. Il faut franchir un immense ravin. Le terrain est instable, chacun essaie de trouver le meilleur passage mais s’est bien tendu quand même. Il y a du brouillard, et au hasard d’une trouée Cyril qui marche devant se retourne et nous dit : « y’a encore moyen de se perdre »
IMG-0046.JPGBien sauvage cet itinéraire !

Nous retrouvons enfin un semblant de sentier qui devient de plus en plus marqué. Le ciel se dégage un peu et on peu voir un paysage un peu plus familier. Au-dessus de notre tête, les Van et là-bas, le pas des Escombailles et la Botte. Passé le col il nous reste encore 1600 mètres de descente pour rejoindre la vallée par la Salinière.

 IMG-0050.JPG

Arrivée au pas des Escombailles

Petit bilan en quelques chiffres

 

Certes il n’y a que 1600 m de dénivelé mais pas mal de distance. Une vingtaine de Km environ. Le bon itinéraire est parfois difficile à trouver et plusieurs passages sont bien techniques. Se méfier par temps de pluie car les pentes sont constamment raides et souvent au-dessus de barres rocheuses importantes.

Ce secteur est hyper sauvage et il ne doit pas y avoir beaucoup de monde par ici. En revanche c’est le paradis des bouquetins et chamois. Les chasseurs à la cabane nous ont même dit qu’il y avait des mouflons. 

La cabane de la Vaudaine a été vandalisée cet hiver, les chasseurs nous ont dit que dorénavant elle serait fermée. Même en plein hiver ou pourtant l’accès est difficile il y a en montagne des actes de malveillance. Ecoeurant !!!

 

Commenter cet article

yvon 08/10/2007 18:53

Battault, laisse moi un mail, je t'envoie le tracé sur la carte

Battault 08/10/2007 16:14

votre parcours à en effet vraiment l'air magnifique. J'aimerais connaitre un peu plus précisément votre itinéraire entre le cabane de la vaudaine et le pas des escombailles

nicnic38 07/10/2007 20:01

joli parcours...j'aurai bien aimé etre avec vous snif snif...