Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Pic de Turbat - 29 mars.

29 Mars 2008, 16:33pm

Publié par yvon

Le Grand Oisans sauvage.


Après quelques hésitations hier sur la destination du lendemain on se décide finalement pour le Valgaudmar. Peu d’information sur ce coin ça veut donc dire pas trop de monde et c’est justement ce que nous visons.

                                                                 La montée dans le vallon du Clot.
Avec le mOOse et le Mich on part donc pour la face sud des Rouies. Gilles et Fred se joignent à nous.
Une fois sur place, il faut se rendre à l’évidence : La route pour rejoindre le Chalet du Gioberney n’est pas praticable en voiture au-delà du Casset. Grrrrr.


                                                                                      Col des Colombes.

Tant pis pour les Rouie et vive le pic Turbat. Pour le coup le départ se fait à 1100m d’altitude. Portage de rigueur mais rien ne nous arrêtera. Enfin vers 1750 m on chausse les skis. Pas terrible la neige, le regel à été faible, la descente risque d’être des plus sportive. En revanche, l’itinéraire est des plus varié. Au dessus du col des Colombes on se demande à chaque passage où se trouve la suite. Le cheminement dans les barres est bien sympathique.

                                                                                Sommet du pic Turbat.

Un dernier passage à pied et nous arrivons au sommet. Gilles et Fred s’accordent une pose casse croûte. Le mOOse ayant un impératif horaire nous descendons aussitôt.
Gilles nous a conseillé de redescendre par le couloir nord est juste sous le sommet. C’est esthétique mais l’enneigement n’est pas super. Comme dans pas mal de coins en Oisans les versant nord sous les sommets sont souvent dégarnis. Ça passe quand même mais un petit déchaussage est nécessaire dans le bas. On rejoint le vallon de Côte Belle. Comme prévu, la neige n’est pas terrible. Une belle croûtasse des familles. Heureusement la beauté des lieux fait oublier l’état de la neige. C’est aussi ça le ski de montagne.

                                                             Pic turbat - Arête finale.

Petit bilan
 : Hors des classiques du ski alpinisme, le pic Turbat mérite largement une visite. Grandiose et sauvage comme beaucoup de sommet de ce secteur, on a tous apprécié cette sortie.
1900 mètres de déniv où l’on ne s’ennuie jamais. De plus nous n’avons pas rencontré âme qui vive. Ça change de Belledonne.



                                                                                 Descente du couloir NE.

Commenter cet article

alizé 31/03/2008 20:53

C'est sûr qu'avec 600m de portage, ça limite le nombre de participants, et c'est ça qui est bon !

Jo 31/03/2008 14:01

Salut Yvon,  c'est sur malgré tout ces sites internet et blog divers il reste encore plein d'endroits où on peut pratiquer tranquillement  A+ Jo