Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Tour dans les Cerces - 15 aout.

18 Août 2009, 11:00am

Publié par yvon

Un petit mail d’Alain. Il me propose un tour VTT dans les Cerces. Le parcours sera à n’en pas douté plaisant.

On commence par l’ancienne route du Galibier.  Le col est vite atteint. A l’entré du vallon de Mortavieille on se fait agresser par 3 clébards. Le troupeau est au fond du vallon et pour le coup je ne vois pas bien ce qu’ils font là. Bref on fait un petit détour pour les éviter.  Le reste de la descente se passe sans encombre.

Dans la montée aux Rochilles il commence à faire franchement chaud. Alain a pris quelques longueurs d’avance. J’ai mal au dos et j’ai hâte d’arriver en haut. La traversée des lacs me remet d’aplomb. On s’accorde une petite pause Coca au refuge des Drayères avant de finir la descente sur les chalets de Laval.



   Descente du col de Buffère.

 

La remontée sur le chemin de ronde passe presque entièrement à vélo mais on y laisse pas mal d’énergie. L’effort consenti est récompensé par une magnifique traversée en balcon. Plus de 7 kilomètres avant de redescendre dans la vallée.



Arrivée au refuge de Buffère.                                            Col de Buffère.                             Sur le chemin du Roy.

La piste qui monte au refuge de Buffère est bien hard. On fait notre seconde pose Coca avec un

sandwich en supplément. Ça nous redonne un peu de carburant pour rejoindre le col.  Nouvelle rencontre avec les patous juste avant le vallon  de la Moulette . Ils gardent un troupeau.  On évite d’aller les provoquer de trop près.


On se retrouve à présent sur le Chemin du Roy. Le sentier devient de plus en plus roulant jusqu’à rejoindre l’Alpe du Lauzet. La dernière partie nous conduit au tunnel des Valois. La boucle est presque bouclée. Le dernier kilomètre se passe sur le bitume. Ça  va pas mal finalement sur le goudron.



Commenter cet article

Dany 21/08/2009 13:29


Je sillonne tes articles de la mi-juillet à la mi-août. Je suis époustouflée par la qualité et la splendeur de tes photos. Tu suscites mon désir de me glisser, de me fondre dans ces paysages de montagne.Je n’ajouterai pas de commentaires sur tes périples et performances si fabuleux (à mes yeux).Tu n’ignores rien de mon admiration, et ………… « le difficile n’est pas de monter, mais en montant de rester SOI ».Bises.