Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Kilomètre Vertical Fully - 24 octobre.

25 Octobre 2009, 19:58pm

Publié par yvon

Enorme.

 

Enfin je suis au pied du mur. Devant moi, une ancienne voie ferrée qui monte face à la pente pour arriver 1000 mètre plus haut aux Garettes. C’est cette pente que plus de 400 coureurs vont devoir négocier pour venir à bout de la 9ème édition du Kilomètre Vertical Fully.

 

L'ancienne voie ferée.

Faut monter là haut.


Flash-back. Hier j’ai fait la route jusqu’en Haute Savoie pour éviter d’avoir trop de kilomètres à faire le jour J. Accueil chaleureux à La Tanière. A 20 heures nous prenons notre repas au coin du feu. Tagliatelles à la crème et aux chanterelles accompagnées d’un petit rouge suivi d’une tarte aux poires maison. Que demander de plus ?

Samedi 5 h du mat. P’tit dej rapide et nous partons pour Fully. Chamonix, col des Montets, Vallorcine col de la Forclaz, Martigny et enfin Fully.

Peu à peu le parking se remplit. On retrouve les têtes habituelles des courses de ski’alp. Sur ce genre de parcours il n’est pas nécessaire d’être un bon coureur à pied. L’effort est particulier et savoir marcher avec des bâtons suffit largement pour négocier une telle pente. La course présente la particularité de se faire en contre la montre avec un départ toutes les 20 secondes.


 

 

9H59’20’’ c’est mon tour. Je pars prudemment sans courir. Tous les 100 mètres, le dénivelé est annoncé. Ça permet de savoir où on en est. Je me sens bien et en jetant régulièrement un œil sur mon Polar j’ai la confirmation que mon rythme est bon.

En levant les yeux, j’aperçois juste au dessus le fameux tunnel. Comme il est interdit de doubler à cet endroit, j’accélère un peu pour passer le coureur qui me précède. L’effort à fournir est conséquent et dès que je l’ai dépassé je lève un peu le pied. Heureusement le tunnel est éclairé car à l’intérieur les appuis sont moins bons.

Bientôt la mi-course. On entend tout là haut le speaker qui annonce les arrivées mais mon tour n’est pas encore là.



Aux 600 mètre il y a un ravitaillement en eau. Je ne m’arrête pas, préférant mon bidon pour m’hydrater. La pente se raidit encore et il faut en permanence regarder où poser les pieds.

Il commence à y avoir de plus en plus de spectateurs sur le bord. C’est bon signe. L’arrivée n’est plus très loin. Tous les coureurs sont beaucoup encouragés. On nous appelle par notre prénom, Il y a une ambiance de folie.



J’attends avec impatience les 900 mètres. Je suis étonné de ne pas y être. Peut être que je commence à faiblir. Un petit coup d’œil sur l’alti, il m’annonce que j’ai fait 950mètres. J’ai du louper la marque.

Les derniers mètres sont devant moi. J’aperçois la cellule de chronométrage. J’entends aussi des encouragements qui me sont destinés. Ça fait chaud au cœur.

L’arrivée est en pleine pente. Brutalement tout s’arrête. Je viens d’en finir avec le Kilomètre Vertical de Fully (folie), mon chrono s’est figé sur 42’43’’.


Récup à l'arrivée.

 

Nous faisons tranquillement la descente en récup. Retour à la case départ où nous attend la traditionnelle brisolée.

 Un peu plus tard nous reprenons la route. Nouvelle halte à La Tanière pour finir la tarte aux poires et faire une petite sieste réparatrice. Hélas le temps défile et il faut songer à rentrer.

 

Le site de la course.

Résultats.

Commenter cet article

Matthieu 28/10/2009 10:11


Superbe effort, j'en ai mal au mollet rien que d'y penser.
C'est que c'est dré c't'affairel! On doit difficilement faire plus efficace pour abattre du deniv, toutes disciplines confondues...
Marrant aussi de voir Serge Garnier gagner... Que font les stars du skialp et du trail!? (Oui bon Laetitia Roux est ultra impressionnante...)
Et si c'était LA discipline pour comparer les athlètes de différents horizons: un Absalon, un Kilian Jornet, un Contador (mis à l'eau... ) et un Vincent Vittoz sur la ligne de départ, qui c'est qui
gagne?


Steph Mougin 27/10/2009 21:46


Salut Yvon !
Belle perf en effet, ça laisse rêveur.

Ce qui laisse encore plus rêveur c'est que même avec des couettes tu ne serais pas monté pas sur le podium ... Ca calme ! 

A+


Rico 26/10/2009 19:59


Bravo Yvon
superbe perf.....
visiblement pas moyen de sortir du chemin ?
l'année prochaine, on peut le prévoir en super final du xpress !!!!
Rico


Dany 26/10/2009 11:27


"Nous aimons tous gagner, mais combien aiment s'entraîner " (Mark Spitz)
Oui... folie ce parcours que tu as si bien négocié. BRAVO
Biz


nicnic38 26/10/2009 00:08


un petit 1500m/h... pfff joli!