Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Kimomètre Vertical de Fully - 22 octobre.

24 Octobre 2011, 14:10pm

Publié par yvon

Fully 2011: Un grand cru.

 

Gros succès pour cette onzième édition du Kilomètre  Vertical de Fully. Dès le mois de septembre les inscriptions sont prises d’assaut. Cette année plus de 500 coureurs sont au départ de la Belle-Usine. Fondeurs, skieurs et coureurs forment le gros de la troupe.

Les conditions de course sont idéales ce matin. Grand beau temps en Valais avec une température fraiche qui devrait bien convenir pour ce type d’effort.


22-km-vertical-fully 2090

Dès notre arrivée à Fully on récupère notre dossard puis c’est le moment de s’échauffer. Pour se mettre dans l’ambiance on peut suivre des yeux ceux qui sont déjà en course. 1000 mètres plus haut on entend le speaker qui commente les arrivées.

Je me sens assez bien, juste peut être quelques séquelles de courbatures suite à l’Xpress de La Bastille mercredi dernier.

 22-km-vertical-fully 2083

Les premiers 200 mètres.


10h36’40’’ c’est à mon tour de m’élancer. C’est la troisième fois que je participe à ce kilomètre, je commence à bien connaitre le profil. Je cours jusqu’au passage sous la route. Il y a pas mal de spectateurs à cet endroit. Juste après la pente devient plus raide. Comme je le sentais à l’échauffement, j’ai de bonnes  sensations. J’arrive à maintenir un bon rythme. Au 200 mètres on franchit un petit pont métallique. Gaffe à ne pas coincer un bâton. La pente est assez régulière. Au 300 mètres l’itinéraire amorce un léger changement de direction. En levant les yeux on peut alors admirer l’interminable ligne droite qui conduit au sommet.


22-km-vertical-fully 2095Très très raide le final.


Au dessus j’aperçois l’entrée du tunnel. Le passage des 500 mètres est juste après. Le ravito est là. A peine quelques mètres un peu moins raides. On me tend un gobelet. Pas facile de boire.

On arrive dans les passages les plus raides. C’est là qu’il faut serrer les dents. J’arrive aux 800 mètres. Souvent dans ce type de course on attend avec impatience les petites pancartes qui marquent le déniv.


22-km-vertical-fully 2096

  Les derniers mètres.


Aujourd’hui j’ai un peu l’impression que les mètres défilent rapidement. La forme est là alors je savoure. J’entends le speaker qui annonce mon nom. C’est con  à dire mais sa met un peu des frissons. Les derniers mètres se font entre une haie de spectateurs. Pour peu on se croirait au Tour de France. Un petit crochet par la route et la dernière rampe est devant moi. La ligne d’arrivée est franchie.


22-km-vertical-fully 2120Lionel en termine. 39'33" objectif atteint.


Il me faut quelques minutes pour récupérer. Autour de moi je peux voir les autres coureurs. On doit avoir tous la même tronche.

Je suis assez satisfait de mon chrono même si je reste 12 secondes derrière mon temps de 2009. C’était à une autre époque…

Le record de l’épreuve  (30’56’’) détenu par Manu Vaudan depuis l’an dernier n’aura pas résisté à Manfred Reichegger (30’46’’) membre de la squdra azzura de ski alpinisme.

16 coureurs passent cette année sous la barre des 35’

Le classement féminin voit aussi quelques bons chronos. La suissesse Maud Mathys (38’24’’) a fait trembler le record de Laetitia Roux (37’55’’).

En junior, Axelle Mollaret –triple championne du monde de ski alp- améliore quant à elle son propre record de plus de 2 minutes.


22-km-vertical-fully 2110Axelle (record junior dame) suivit par Enrica (2ème élite dame).

 

Les résultats.

Commenter cet article

Dany 26/10/2011 12:31



Une épreuve de ouf 


Mais d'année en année l'ambiance du moment vous porte.


Plutôt encourageant ton chrono... compliments ! 


RDV en 2012 même date, même soleil avec score encore amélioré