Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Nocturne de l’Olmet - 21 décembre.

23 Décembre 2010, 07:58am

Publié par yvon

 C’est reparti.

 

Il pleut des cordes lorsqu’avec Nico nous arrivons à Oz pour participer à la 4ème édition du relais nocturne de l’Olmet. Autant dire qu’après avoir retiré notre dossard nous ne sommes pas très pressés de partir s’échauffer. Après un petit moment passé à l’office du tourisme on se résout néanmoins à chausser les skis. On rencontre Marc et nous partons avec lui sur le tracé de la course. Pas beaucoup de déniv ni de passages raides mais de longues traversées où il faudra bien faire glisser les skis. Le parcours promet d’être rapide.

Peu à peu les coureurs arrivent. A 19h30 les équipes se retrouvent sur la ligne de départ.


21-nocturne-de-l-olmet 9412

 

Comme d’hab, je laisse à Nico le soin de faire le premier tour. Je n’aime pas beaucoup les départs rapides et sur ce type de parcours la première boucle se fait quasiment au sprint. Sur ce genre de course le rythme ne ressemble en aucun moment à celui d’une course classique. 

A peine deux seconde de course passé que mon Padawane perd une peau. On aurait pu rêver meilleur scénario mais bon, faut faire avec. La perte de temps n’est pas énorme mais sur une boucle de 7 minutes il ne reste pas grand-chose pour combler le trou.

Max arrive en tête au premier relais. Il a déjà fait un bel écart avec la seconde équipe.

Nico me passe le relais en sixième position. Juste devant moi j’ai en point de mire Le Sarde et Thierry. Je parviens à recoller un peu mais j’ai quand même un peu de mal à suivre le rythme. Je serre les dents pour rester au contact. Heureusement les manipes me permettent de recoller un peu. Au passage du relais nous sommes en quatrième position.

Après ses déboires du premier tour, Nico semble avoir retrouvé les watts. Il est au coude à coude avec Alain pour la troisième place. Ça va être la bagarre tout le reste de la course.


21-nocturne-de-l-olmet 9413

 

Dans le sixième tour, je pars juste devant Le Sarde. Je modère un peu mon allure pour l’inciter à passer. Il n’a pas trop l’air d’en éprouver l’envie puis finalement juste avant la traversé se décide à me doubler. Ouf me voilà un peu soulagé. Je me calle dans ses skis jusqu’au moment ou on rejoint la piste. Le sommet de la bosse est tout proche mais quand on est à bloc les mètres comptent triple parfois.

Au prix d’un bel effort je me porte à côté de lui le dépasse même, à son tour il repasse. A ce petit jeu on n’est pas loin de la rupture. La manip sert de juge de paix. Le Steph repart juste devant moi. Au repeautage du bas je prends ma revanche et au passage du relais on est toujours ensemble.

On s’est tiré une bonne bourre, c’est maintenant à Alain et de Nico de se départager. Il reste huit minutes de course et normalement je dois en avoir terminé. Enfin c’est ce que j’espère.

Dans le noir on voit arriver une frontale. Olivier annonce que c’est Juju et Max s’apprête à repartir. Il n’avait pas bien vu. En fait c’est Nico qui est là. 10 secondes avant la fin de la course il arrive sur la ligne d’arrivée. J’en suis quitte pour une dernière montée…

Je garde le meilleur pour la fin. Coureurs et organisateurs se retrouvent à l’office du tourisme pour la remise des prix suivit d’un petit casse croûte. Les espoirs du TIM n’ont pas eu à forcer leur talent et prennent les 2 premières places au scratch. La bataille entre les vétérans du DSA et ceux de Montagne de l’Oisans a été rude pour la 3ème place.

 Les conversations vont bon train. Entre une part de pizza et un canon de blanc on a refait une énième fois la course puis on s’est donné rendez-vous en janvier pour la suite des évenements.

Commenter cet article

Dany 23/12/2010 19:35



Bof !!! Tu pu peux l'avouer fièrement et clairement la 3° place était pour l'équipe Nico/Yvon.


Quel talent, bravo à vous deux !


Sans oublier le temps perdu occasionné par une peau qui décolle lors du 1er tour.


Place très méritée. Continuez sur cette lancée.


Biz