Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Pic Blanc du Galibier – 29 octobre.

1 Novembre 2011, 18:00pm

Publié par yvon

Quand la Lombarde souffle.

Lorsque l’on est à La Grave il est difficile à imaginer que l’on pour skier au Lautaret.  Sur ce versant du col les versants sud sont secs jusque vers 2800 mètres.
Lorsque j’arrive sur place le contraste est saisissant. Côté Guisane tout est blanc. Je m’arête aux Sestrières point de départ pour le Pic Blanc. L’épaisseur ne dépasse pas 15 centimètres mais la neige s’est humidifiée et porte correctement.
Je remonte la combe jusqu’à rejoindre la route du Galibier. Le col est fermé à la circulation mais la chaussée a été déneigée.


29-pic-blanc-du-galibier 2140
Au dessus j’aperçois une trace de ski. Mes prédécesseurs sont venus en longeant la route. La trace date de la veille et à regarder les virages je pense que ça devait être plutôt pas mal à descendre. Qu’en sera-t-il pour moi tout à l’heure ? On verra bien.
Pour l’instant je sue sous le soleil d’octobre. Arrivée sous le Pic Blanc j’ai quelques doutes. La Lombarde qui a amené les flocons à en même temps dénudé le sommet. Il ne reste que quelques bandes de neige reliées entres elles par de fins cordons blancs. Finalement en rusant un peu je parviens à monter à skis jusqu’en haut.


29-pic-blanc-du-galibier 2146

 

Le versant Savoie est compétemment sec. On pourrait quasiment monter en baskets.
Je descends prudemment les premiers mètres en essayant de me faire le plus léger possible. Plus bas l’épaisseur de neige augmente un peu et je peux enchainer quelques virages. La neige bien humidifiée permet aux skis de ne pas trop s’enfoncer.
Pour éviter la combe inférieure bien rocailleuse je décide de suivre un moment la route.
Je rejoins mon point de départ en passant par les grande pentes herbeuses Charmasses beaucoup plus sympathiques pour les semelles.
Bien sympa le ski en octobre au Pic Blanc alors qu’alentour tout est sec.

Commenter cet article