Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Pic de l’Etendard – 1er septembre.

4 Septembre 2013, 14:47pm

Publié par yvon

Traversée par le Râteau des Rousses et le col des Quirlies.

Skier début septembre, voilà longtemps que cela ne m’était pas arrivé. Il suffit d’un hiver un peu plus enneigé que ceux auxquels nous sommes habitués. Un hiver que l’on qualifiait de normal il y a quelques décennies…

L’idée qui trotte dans la tête de certain et bien évidement le Grand Chelem. Skier tous les mois de l’année parait évidant. Sans changer d’hémisphère cela l’est déjà moins. Pour  boucler ce challenge je m’impose simplement de reste dans les massifs de proximité.

Pour réaliser ce projet il faudra forcément accepter un peu de portage. Le matos d’aujourd’hui nous facilite la tâche. Il suffit de se dire que l’on commence par un rando pédestre et que l’on termine par une sortie à skis ;-)

Pic de l’Etendard – 1er septembre.

A 7 heures du mat nous sommes à pied d’œuvre avec Jérôme. Tempête de ciel bleu, la journée s’annonce sympa.

Portage bucolique dans les alpages puis à travers les barres rocheuses pour se retrouver un peu plus tard au Râteau des Rousses. Nous sommes à 2800 mètres d’altitude et c’est ici que commence l’enneigement.

On s’équipe tranquillement en regardant notre itinéraire. Les premiers mètres sont en descente. La neige a déjà un peu ramollie, c’est parti pour quelques virages jusqu’au replat du glacier des Quirlies.

Pic de l’Etendard – 1er septembre.

Une grande traversée ascendante nous conduit au pied du col des Quirlies. Sur ce versant à l’ombre la neige est restée dure. Par prudence nous chaussons les crampons pour franchir les derniers mètres.

Nous profitons d’une nouvelle descente sur le glacier de Saint Sorlin. Vers 2800 mètres la neige fait place à la glace.

Pic de l’Etendard – 1er septembre.
Pic de l’Etendard – 1er septembre.

Nous remettons les peaux, notre objectif le Pic de l’Etandard nous attend. A l’endroit où la pente se redresse la glace fait à nouveau son apparition. Nous sommes à nouveau en crampons. Au dessus nous retrouvons la neige. C’est même une belle neige bien blanche tombée il y a quelques jours. Nous croisons des cordées qui reviennent du sommet. Certain sont un peu étonnés de nous voir à skis, d’autres paraissent envieux.

Une bonne trace nous conduit sur l’arête sommitale (nous sommes restés en crampons) et quelques instant plus tard nous sommes au sommet.

Le casse croûte est bien mérité. Déjà 2000 mètres dans les papattes et ce n’est pas encore terminée.

Pic de l’Etendard – 1er septembre.
Pic de l’Etendard – 1er septembre.

La descente sur une surface bien lisse est mieux que prévue. Avec un peu de vitesse nous franchissons le passage en glace skis aux pieds. Nous descendons au plus bas sur le glacier pour profiter encore et encore de cette neige de fin d’été.

Pic de l’Etendard – 1er septembre.
Pic de l’Etendard – 1er septembre.Pic de l’Etendard – 1er septembre.
Pic de l’Etendard – 1er septembre.

Il faut à présent rentrer. Col des Quirlies en sens inverse puis nous au terminus de l’enneigement du glacier.

Short, basket et c’est reparti pour une longue randonnée pédestre. La bière nous motive jusqu’à l’arrivée.

Pic de l’Etendard – 1er septembre.
Pic de l’Etendard – 1er septembre.Pic de l’Etendard – 1er septembre.

Commenter cet article