Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Articles avec #ski-alp'

Croix de Chamrousse - 18 mars.

22 Mars 2014, 14:20pm

Publié par yvon

Plus d’un mois et demi sans skier à Chamrousse, c’est un record.

C’est avec un grand plaisir que je me retrouve en fin d’après midi au Recoin. Il est 17 heures, les remontées mécaniques viennent de fermer, les pistes sont pour moi.

Croix de Chamrousse - 18 mars.

Depuis quelques jours je me sens nettement mieux. J’oublie peu à peu ma blessure.

J’essaie de monter à un bon rythme mais ma méforme me rappelle à l’ordre. Il fait chaud et la montée me parait interminable.

Croix de Chamrousse - 18 mars.

A La Croix je jette un œil sur ma montre. Le chrono n’est pas mauvais mais les sensations n’étaient pas très bonnes.

Va falloir se refaire une santé pour la fin de saison.

Voir les commentaires

Col des Plagnes – 15 mars.

22 Mars 2014, 13:37pm

Publié par yvon

Ce n’est pas encore du vrai ski mais qu’est ce que ça fait du bien de pouvoir rechausser.

Col des Plagnes – 15 mars.
Col des Plagnes – 15 mars.

Au départ du Chazelet je pars pour un petit tour vers le col des Plagnes. Je m’éloigne un peu des pistes afin de trouver un peu de solitude. Ce n’est certes pas la rando de l’année mais elle suffit à me procurer un grand plaisir.

Je retrouve les pistes qui me permettent de redescendre en limitant les risques.

Voir les commentaires

Bergerie du Charmant Som – 12 mars.

14 Mars 2014, 13:44pm

Publié par yvon

La reprise sur les planches n’est pas encore d’actualité –du moins pour les vraies randos- mais je peux tout de même chausser les skis et les faire glisser ;-)

Bergerie du Charmant Som – 12 mars.

Je jette mon dévolu sur la route enneigée qui monte à la bergerie du Chamant Som. En temps normal je ne viens jamais skier ici mais aujourd’hui la sortie à une saveur particulière.

Bergerie du Charmant Som – 12 mars.

Je rejoins l’oratoire d’Orgeval puis la bergerie puis les chalets du Charmant Som. J’aurai bien poursuivi jusqu’au sommet mais je redoute un peu la descente. Ce n’est pas le moment de faire des bêtises.

Bergerie du Charmant Som – 12 mars.

J’enlève les peaux et je redescends doucement.

Voir les commentaires

Valfroide – 8 mars.

13 Mars 2014, 09:09am

Publié par yvon

Le ski ne m’est pas encore autorisé mais glisser sur un chemin bien damé ne devrait pas poser de problème. C’est comme si je marchais. Je prévois même de rentrer à pied pour éviter de négocier la petite descente sur mon trajet retour.

Valfroide – 8 mars.

Finalement je me sens mieux skis aux pieds. Je garde les peaux et la descente passe sans problème.

Valfroide – 8 mars.

Je me garderai cependant de raconté cela au kiné lundi matin ;-)

Voir les commentaires

Le Moucherotte – 3 février.

9 Février 2014, 16:22pm

Publié par yvon

Le Moucherotte commence à être bien enneigé. Il manque encore un peu d’épaisseur dans la Trouée mais en ouvrant l’œil à la montée on pourra redescendre sereinement.

Le Moucherotte – 3 février.

A partir de 1500 mètre ça devient même très bon. Les jours commencent à grandir. Plus besoin de frontale pour les après taf.

Le Moucherotte – 3 février.

Pas grand monde en cette fin d’aprem si ce n’est un raquettiste qui ne daignera pas répondre à mon bonjour alors que nous nous somme croisés à quelques mètres. Lamentable.

Voir les commentaires

Croix de Chamrousse – 2 février.

9 Février 2014, 11:26am

Publié par yvon

Comme souvent lorsque la météo n’est pas favorable le parking de Casserousse se remplit.

C’est tout de même sympa d’avoir un tel terrain de jeux à proximité de la ville. En une demi heure on se retrouve skis aux pieds et après une petite montée le long de la piste on retrouve la montagne vierge.

Le vallon des Pourettes est rempli de blanc. Enfin ça ressemble à l’hiver. Tel un pisteur indien je suis la trace du skieur matinal qui me précède. Sa trajectoire oblique à droite vers la brèche sud. Ça fait une éternité que je ne suis pas passé par là. Par habitude je préfère la brèche nord qui permet de monter directement au Grand Eulier.

L'entrée dans le vallon des Pourettes.

L'entrée dans le vallon des Pourettes.

Aujourd’hui le brouillard m’incite à remonter directement à La Croix. Au sommet le vent souffle fort. Je ne traine pas pour rejoindre Le Recoin. Le brouillard est encore très dense et c’est à tâtons que je retrouve le col de La Balme.

Retour à Casserousse, le parking est plein, comme d’hab…

Voir les commentaires

La Montée du Signal – 31 janvier.

9 Février 2014, 10:39am

Publié par yvon

C’est la troisième fois que je fais cette montée. Le parcours est dans l’ensemble assez roulant. Un peu après la mi parcours il y a néanmoins un mur assez raide à négocier. Il faut en principe choisir des peaux qui glissent pour bien négocier les parties plates et la légère descente juste avant l’arrivée.

La Montée du Signal – 31 janvier.

Comme souvent en Haute Savoie le niveau est très relevé.

A 19 heures tout le monde est dans les ‘’start’’ et au coup de feu la troupe s’élance. C’est un peu la foire d’empoigne dans les premiers mètres. Une peau qui saute, un bâton qui casse, la routine en fait.  Rapidement le peloton s’étire est chacun trouve sa place.

La Montée du Signal – 31 janvier.

Je suis content de mon choix de peaux et au premier replat à la gare intermédiaire je reviens sur un petit groupe. Je m’applique à bien faire glisser mes skis.

A mi parcours arrive le premier passage raide. A la sortie du mur je suis un peu sur les bras mais tout se passe bien. Les sensations sont bonnes alors j’en profite. On commence à entendre le speaker au sommet. C’est bon signe.

L'arrivée est en vue.

L'arrivée est en vue.

Dernier replat, petite descente, je glisse bien. Encore 2 places de gagnées. Le dernier coup de cul passe sur la lancée. Le cœur est à son maximum mais la ligne est franchie.

Voir les commentaires

Nocturne de l'Aigle - 29 janvier.

30 Janvier 2014, 11:39am

Publié par yvon

La difficulté du jour n’était pas forcément sur la piste. Il a d’abord fallu rejoindre le stade de neige de Lans sur une route bien enneigée.

Terminé le challenge des nocturnes (Aigle, Grand Duc, Chamrousse) Seul l’Aigle sera au programme cette année. Pas facile d’organiser des courses quand la relève n’est pas là…

Nocturne de l'Aigle - 29 janvier.

Revenons à la course. François et Thomas ont tracé un beau parcours. Une première montée en deux paliers puis une descente rapide avant le repeautage. A nouveau une petite montée pour arriver à la zone de relais. Je fais équipe avec magnum.

19h30, Les relayeurs sont prêts à bondir. Dans le lot y’en a un qui bondit plus vite que les autres. J’ai laissé Magnum faire le premier tour. Quelques minutes s’écoulent avant qu’arrivent les premiers coureurs. Je reconnais l’allure de mon coéquipier. C’est à mon tour de partir. Ça brule, ça pique, mais c’est bon…

Nocturne de l'Aigle - 29 janvier.

Après l’effort, le réconfort. De la bière, une bonne tartiflette. Elle n’est pas belle la vie ?

 

Voir les commentaires

Chamechaude - 27 janvier.

29 Janvier 2014, 13:21pm

Publié par yvon

Sympa ce petit Chamechaude de la mi journée. Ce n’était pas de la grosse poudre mais dans l’ensemble l’enneigement est très correct.

Chamechaude - 27 janvier.

On ne touche plus et même le chemin dans la forêt passe bien. Pourvu que ça dure.

Voir les commentaires

La Croix de Chamrousse – 26 janvier.

29 Janvier 2014, 11:40am

Publié par yvon

14ème Edition.

Pas de chance ! On aurait aimé avoir le même temps qu’hier. Hélas la météo en a décidé autrement.

La Croix de Chamrousse – 26 janvier.

Le vent souffle fort et à La Croix  on enregistre des rafales à 20 m/s. Dans de telles conditions le téléphérique ne fonctionne pas. Ça va être une course contre la montre pour les bénévoles qui doivent rejoindre leur poste.

Le temps tourne et à 7h30 on peut enfin embarquer dans le téléphérique. Au sommet  la tempête fait rage. Il y a du brouillard et la visibilité est nulle.

Pendant que mes camarades s’éloignent dans le froid je reste au chaud à l’intérieur du poste de secours des pisteurs.

Régulièrement Magnum m’appelle à la radio pour connaitre l’avancement des opérations. Les infos terrain arrivent au compte goutte. Le secteur du Grand Eulier pose problème. Il y a de gros accus. Il n’est pas raisonnable d’envoyer du monde là haut. Modif de parcours, il faut jalonner la brèche sud pour envoyer les coureurs directement au lac Robert.

 

Le départ.

Le départ.

Un peu plus tard c’est le secteur Sorbier Van qui est modifié.

En bas le départ de la course est décalé d’une heure et c’est à 9h30 que les coureurs s’élancent enfin. Entre temps la visibilité s’est améliorée.

Un message radio annonce que les 1ers coureurs sont au Petit Van. Côté organisateur on commence à souffler un peu.

La Croix de Chamrousse – 26 janvier.
La Croix de Chamrousse – 26 janvier.

Et puis un message dans les radios. Je n’ai pas tout compris mais le ton employé n’est pas très rassurant. Un deuxième message un peu plus audible cette fois : Une avalanche vers le col des Lessines déclenchée par des coureurs. Peut être de skieurs sous la neige.

Je chausse mes skis à la hâte pour rejoindre Les Lessines. Au col de La Botte je retrouve Fred et Isabelle qui me montre l’endroit de la coulée. Je vois une grosse cassure vers le pas des Escombailles. J’y arrive un peu plus tard. La plaque est assez importante. Cyril est déjà en recherche avec un coureur.

J’ouvre mon coupe vent puis ma doudoune pour sortir mon ARVA. Putain qu’est ce que c’est long pour faire tout cela.

La plaque du col des Lessines.

La plaque du col des Lessines.

Je commence à balayer la coulée. Aucun signal ! Pareil pour Cyril. Et puis mon ARVA se met à biper. Je ne comprends pas trop pourquoi je ne l’ai pas entendu plus tôt.

Rapidement je comprends ce qu’il se passe. Les coureurs continuent d’arriver sur les lieux de la coulée. C’est leur appareil en émission qui perturbe notre recherche.

Il faut qu’ils passent en mode réception où qu’il s s’éloigne au plus vite.

Ouf, les bips disparaissent. Le silence revient. On balaye encore un moment la coulée mais par bonheur nous ne captons aucun son.

Nous avons aussi la confirmation par un bénévole situé un peu plus bas qu’aucun coureur n’a était enseveli.

Après un moment de flottement la course reprend.  Les coureurs du parcours A sont dirigés vers le parcours B.

Ça ne sera pas simple de faire un classement mais cela est une autre histoire.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>