Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Kilomètre Vertical de Fully - 19 octobre.

26 Octobre 2013, 22:40pm

Publié par yvon

Dimanche 1er septembre. Les inscriptions pour le KmV de Fully sont ouvertes. A La Cime, il n’y a pas de connexion internet. Pas grave, je m’inscrirai ce soir en rentrant. Ça c’est ce qui aurait du se passer. En fait les inscriptions sont prises d’assaut dès le matin et quelques heures plus tard les 600 places ont trouvé preneur. Sur mon écran un message s’affiche : Les inscriptions sont closes.

C’est une semaine avant la course que Sam m’envoie un message. Il a un dossard pour moi ;-) Guylaine est blessée et ne pourra pas participer à ce KmV. Elle me laisse sa place.

Il faut maintenant contacter l’organisateur pour faire le changement. Ce n’est que 3 jours avant l’épreuve que j’apprends enfin que j’ai une place. Yessss.

Kilomètre Vertical de Fully - 19 octobre.

A présent, place à la course.

Samedi matin. Ce n’est pas la grosse forme à l’échauffement. Les jambes sont lourdes. Sans doute encore de la fatigue des 1200 marches d’escalier de l’Xpress de la Bastille. Je rencontre les copains du BGSA. Ils sont venus en force cette année. Un peu plus tard je retrouve Serge (Garnier). Lui aussi ne semble pas au mieux. Il me dit être encore fatigué du KmV de l’aiglette de dimanche dernier. Nous finissons ensemble notre échauffement.

Kilomètre Vertical de Fully - 19 octobre.

L’heure tourne. A 11h13’20’’ c’est à mon tour de m’élancer. Comme je le craignais un peu, les sensations sont mauvaises. Je cours jusqu’au passage sous la route mais déjà je trouve le terrain bien raide. Quand on sait comment est la pente au dessus il y a de quoi s’inquiéter.

La chaleur n’arrange rien à l’affaire. Je jette régulièrement un œil sur l’alti. D’habitude c’est pour voir mon temps pour chaque centaine de mètres mais aujourd’hui c’est pour savoir ou j’en suis dans ma progression. Le moins que l’on puisse dire c’est que les mètres ne défilent pas très vite.

Passage aux 300 mètres.

Passage aux 300 mètres.

Au 300 mètres j’entends les encouragements de Dany. J’essaie de faire bonne figure mais la forme n’est toujours pas au rendez-vous.

Au 700 mètres c’est Olivia qui m’encourage à son tour. Je n’ai même pas la force de lever la tête. Mon seul but désormais est d’en finir avec cette terrible pente. C’est ma cinquième participation à Fully et je n’ai jamais été aussi mal en point.

Passage aux 700 mètres.

Passage aux 700 mètres.

Enfin j’arrive au passage de la route. C’est noir de monde, un peu comme au tour de France. Plus qu’une cinquantaine de mètres et ça sera la délivrance.

Comme prévu le chrono est mauvais. Après quelques bons chronos réalisés cette année je pensais pouvoir améliorer mon temps dans la Mecque du KmV. Il faudra revenir…

Les derniers mètres.

Les derniers mètres.

Les résultats.

Commenter cet article