Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Col de l'Izoard - Clot la Cime - 25 juillet.

28 Juillet 2009, 17:06pm

Publié par yvon

Un peu de vélo puis à pied…

 

Approche au col de l’Izoard en vélo. Un bref arrêt pour chausser les baskets puis une belle balade à pied jusqu’au sommet de Clot la Cime, tel est le programme du jour.


Pour apprécier correctement ce genre de sortie il convient de rester sage au début. La transition vélo marche est parfois éprouvante et il faut un peu de temps pour habituer les muscles au changement d’activité.

De retour d’une telle sortie la satisfaction sera toujours présente.

Voir les commentaires

Peyrou d'Amont - Côte Rouge - 24 juillet.

28 Juillet 2009, 16:58pm

Publié par yvon

Les Balcons de la Meije.

 

Une petite balade à pied autour de La Grave. Que ce soit en rive droite ou en rive gauche de la Romanche, on est sûr d’avoir toujours La Meije en ligne de mire. Quand le souffle se fait court il suffit de lever les yeux vers la reine des montagnes et comme par miracle la fatigue s’estompe. Regarder La Meije est en quelque sorte une forme de dopage.



Heureusement que je suis parti tôt car la chaleur est déjà présente. Je prends le soleil peu après le chalet de Chal Vachère. Encore un petit effort et je rejoins la gare du Peyrou d’Amont. La traversée vers le lac de Puy Vachier  m’offre un petit répit avant la raide descente sur les Fréaux.


La fin de mon parcours me conduit au sommet de la Côte Rouge. Il commence à faire franchement chaud et la fatigue se fait sentir. Vers le col des Plagnes j’aurai la chance d’observer une dizaine de vautours profitant des ascendances. C’est la première fois que je les vois dans ce secteur. Le spectacle est grandiose d’autant qu’ils volent tout prés du relief. Rapidement ils prennent de l’altitude avant de disparaitre derrière une crête.

Une dernière descente me ramène aux Hières juste à l’heure du repas.

Voir les commentaires

Col des Plagnes - 23 juillet.

24 Juillet 2009, 17:20pm

Publié par yvon

Petite boucle VTT en début de soirée. Le vent s’est un peu calmé. La montée au col des Plagnes est rude mais le single qui suit vaut son pesant de cacahuètes. L’itinéraire surplombe les hameaux des Traverses puis redescend sur Les Hières par un sentier bien technique.

Descente du col des Plagnes

Je finis ma sortie au moment où les premières gouttes arrivent.

Voir les commentaires

Vallon de Champhorent - 22 juillet.

24 Juillet 2009, 17:16pm

Publié par yvon

La cueillette.

 

Il faut  une petite demi-journée de cueillette pour avoir le plaisir d’apprécier plus tard une bonne confiture de myrtille.

Après une demi-heure de marche il n’y a plus qu’à se baisser et ramasser les fruits. C’est long et fastidieux mais déguster une confiture maison est à ce prix.

 

Opération confiture.

 

Après avoir ramassé puis trillé les myrtilles il n’y a plus qu’à faire la confiture.

Voir les commentaires

Col de l'Izoard - Sommet des Anges - 20 juillet.

21 Juillet 2009, 11:28am

Publié par yvon

Vers les sources de la Durance.

 

Au programme ce matin, le col de l’Izoard en hors d’œuvre puis un tour sur les sentiers qui surplombent Cervières pour le plat de résistance. Ce versant est bien propice pour la pratique du VTT. Il y a une multitude de sentiers bien roulants. Le passage vers le lac des Serailles est magnifique.


Le lac des Serailles


Arrivé sur les crêtes on rejoint le sommet de la station de Montgenèvre. Certes il y a pas mal de remontées mécaniques mais le paysage reste agréable malgré tout. Je poursuis jusqu’au Fort du Gondran construit sur le Sommet des Anges. Pas mal de piste militaires sillonnent le coin. De chaque côtés de la frontière avec l’Italie il existe une multitude de possibilité d’itinéraires. A chacun d’imaginer le sien
.

Voir les commentaires

Vertical'Kil - Auris en Oisans - 19 juillet.

21 Juillet 2009, 11:23am

Publié par yvon

Cheminée de la Balme.

 

On se retrouve une petite cinquantaine de coureurs pour ce Vertical Kil d’Auris. Les inscriptions se passent au bar le Solfège au Clapier. Pas mal de têtes connues sont là dont Serge Garnier le détenteur du record.  Il y a aussi  Olivier Cordeuil récent vainqueur du Grand Duc de Chartreuse. Pas mal de skieurs on fait le déplacement. J’aperçois Max, Arnaud, Mathéo ainsi qu’Annick et Jean Jaques. La course promet donc d’être rapide.


Au petit pont sur la Romanche à 9 Heures du mat, le départ est donné. Chacun essaie de trouver sa place. Il n’est pas facile de doubler sur ce sentier étroit mais après quelques centaines de mètres de course les places sont établies.

Dès que le sentier devient plus raide je me mets à marcher. Pas facile de trouver le rythme car sur cette course les bâtons sont  interdits.

La  Cheminée de la Balme –passage spectaculaire dans la falaise- est vite avalée. Nous sommes à mi parcours, le tracé qui était raide jusqu’à là devient ici plus roulant. On traverse le village de la Balme puis celui du Cert. J’ai un peu du mal à suivre le rythme de Jean Marcel mais je me force à rester accroché à sa foulée.



Enfin on arrive au pied de la dernière difficulté. Il reste 300 mètres bien raides à gravir avant de rejoindre Piegut qui marque le sommet de ce vertical’kil. Dans ce passage l’absence des bâtons me manquent. Je serre les dents pour en terminer.

Passé l’arrivée tout le monde échange ses impressions sur la course. On peut partager ses émotions.

Avec Olivier on décide de redescendre à pied. Il ne connaissait pas ce coin et vu la vitesse ou il est monté il n’a pas pu apprécier le paysage.

Voir les commentaires

Début de vacances à La Cime - 18 juillet

21 Juillet 2009, 11:20am

Publié par yvon

Le neige est au Signal

Voir les commentaires

Pointe de Pécé - Traversée des arêtes - 14 juillet.

16 Juillet 2009, 15:32pm

Publié par yvon

C’est sauvage par ici.

 

Ce matin avec Nico on abandonne nos VTT au profit des baskets. La pointe de Pécé dans le massif des cerces est une montagne peu fréquentée. Pas beaucoup de topo ne mentionnent ce sommet pourtant lorsque l’on remonte la vallée de Névache l’œil est en permanence attiré par ces grandes faces d’éboulis.

La première partie de l’itinéraire se déroule en forêt puis vers 2100 mètres le terrain devient plus minéral. La vue se dégage. Le sentier remonte une grande zone caillouteuse avant de rejoindre le sommet.


Nous rattrapons deux randonneurs peu avant la cime. Lorsque nous y arrivons nous avons la surprise de découvrir un vélo. Non, il ne s’agit pas d’un vététiste courageux qui aurait porté son spad jusqu’ici. Il s’agit d’un authentique vélo de course qui est en fait une sépulture.



Deux possibilités s’offrent à nous pour rentrer. Soit redescendre directement par l’itinéraire de montée, soit traverser toutes les crête de Pécé. L’arête s’étire vers le sud sur prés de 3 kilomètres. Sans être particulièrement difficile il convient néanmoins d’être attentif. La sente navigue en contrebas du sommet et traverse des zones un peu expo.  Dans ces passages mieux vaut regarder ses pieds que le paysage.

Le Grand Pierron marque la fin de la traversée. Il faut bien ouvrir les yeux pour trouver les cairns qui indiquent la descente car ici le sentier a disparu.

Avec Nico on a quelques hésitations. Après s’être un peu fourvoyé dans des barres on trouve enfin le bon passage qui permet d’accéder au ravin de la Lauze puis de rejoindre la vallée.

Voir les commentaires

Fort de l'Olive - Col de Dormillouse - Pas de la Fanfare - 13 juillet.

15 Juillet 2009, 20:46pm

Publié par yvon

Le VTT c’est parfois difficile.

Sapé de l’Olive – Sentier du Bataillon.

 

Si la première descente par le Sapé de l’Olive fut de toute beauté la suite nous a réservé quelques surprises…

La piste qui depuis Val des Prés monte vers le fort de l’Olive est bien roulante. Avec Nico on discute sur des projets futurs. La montée passe ainsi tranquillement jusqu’au moment ou on se fait courser par un patou.  Heureusement on était sur un faux plat descendant et en quelques coups de pédales on réussit à décourager l’animal.


Passé le fort, on attaque la descente du Sapé de l’Olive. Seul un passage de blocs nécessite de mettre pied à terre sinon tout passe sur le vélo.

On rejoint rapidement Plampinet où commence la seconde montée de la journée. La piste s’élève rapidement. Quelques passages raides en gravette obligent à rester concentré mais finalement le petit hameau des Acles est vite atteint. Un petit portage puis un bon sentier nous conduisent au col de Dormillouse.



Une petite descente dans les alpages nous mène au pied du pas de la Fanfare que nous rejoignons après un bon portage.


C’est là que commence l’aventure. Lorsque j’ai eu l’idée de descendre le sentier du Bataillon je me doutais bien qu’il nous réserverait sans doute quelques surprises.

Depuis la crête du pas de la Fanfare on découvre le départ du single. Il semble par endroit bien raide, caillouteux et pas entretenu du tout. Avec Nico on hésite un peu puis finalement on décide d’aller voir. Dès les premières épingles on se trouve vite dans l’ambiance. Technique, cassant et surtout hyper expo. Le sentier est très étroit et encombré de pierres. Pas toujours facile de placer ses roues au bon endroit.

Autant le dire tout de suite, on n’a pas beaucoup roulé jusqu’à la cabane de la Lauze.



En dessous ça s’améliore pas mal mais dans le ravin des Fournéous une avalanche a couché les mélèzes et il faut descendre du vélo très souvent pour franchir ces obstacles.

Val des prés est en vue. Pas mécontent d’arriver.

 

Voir les commentaires

Col du Galibier - Col des Béraudes - 12 juillet.

15 Juillet 2009, 20:34pm

Publié par yvon

Spectateur au World Trail Challenge.

 

Cette année le trail des Cerces est le support à la deuxième édition du World Trail Challenge. Les concurrents devront digérer les 68 kilomètres et 3500 mètres de dénivelé du parcours.

Je décide d’aller encourager les copains. Je monte tout d’abord les voir au col du Galibier. Faut pas que je traîne pour monter car avec un départ de Monêtier à 5 heures du mat les premiers seront vite là. Je rejoins le col en vélo. Il fait bien frais ce matin. J’ai tout juste atteins  le col que les premiers coureurs arrivent. Je reste un moment à les voir passer. Certains sont déjà bien entamés alors qu’il reste encore bien du chemin à parcourir. Seb et Michel sont déjà passés depuis un moment.


 

Michel arrive au Galibier.

J’enfourche mon vélo et rejoins le Pont de l’Alpe. Encore un contre la montre pour moi pour monter (à pied cette fois) au col des Béraudes. J’arrive là-haut juste à temps.


 

Seb aux Béraudes.

L’ambiance est sublime ici. Il y a un accordéoniste qui va jouer quasiment sans interruption. Les concurrents peuvent entendre l’instrument depuis le lac. Je ne sais pas si leur montée s’en trouve facilité mais tous semblent apprécier le geste.

Un peu plus tard, je rejoins la ligne d’arriver pour assister au final.

Voir les commentaires

1 2 > >>