Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Les Kilomètres de Chando – 29 septembre.

30 Septembre 2012, 23:24pm

Publié par yvon

photo-gauche Il semble que les KmV soient à la mode en ce moment. Une nouvelle épreuve a vu le jour dans le Valais : Les Kilomètres de Chando. En plus d’un kilomètre vertical les organisateurs nous proposent de doubler la mise. Un itinéraire de 2000 mètres de dénivelé qui grimpe jusqu’au sommet de l’Illhorn. Histoire de rentabiliser le déplacement chez nos amis helvètes je choisis la version double.
Vendredi aprem nous faisons le déplacement dans le Val d’Anniviers. Nous avons trouvé un logement à Chadolin qui marque l’arrivée du kilomètre vertical. Difficile d’être à meilleur endroit.

Dimanche 6h du mat : le ciel est noir. Une petite pluie arrose la montagne. Pas de bol. L’idée de faire 2000 mètres sous la flotte ne nous enchante pas mais on ne va pas se démoraliser pour autant. Après un bon p’tit dej nous descendons à Vissoie pour récupérer les dossards. La pluie s’est arrêtée et il y a même des éclaircie. Hier notre logeur nous a annoncé qu’à Chando il y avait un micro climat et que le temps serait correct pour la course… Bien vu.
Après avoir échangé quelques mots avec Mathèo et Corinne on se retrouve tous dans le car postal qui doit nous conduire un peu plus bas au départ de la course.29-km-de-chando 5391
A 9h40 le départ est donné. Bien que l’on parte pour 2000 mètres de dénivelé, j’essaie de me placer correctement. Le sentier est étroit et il ne sera pas facile de dépasser facilement. Après 100 mètre de déniv le peloton s’étire un peu. Une première traversée descente permet de courir un peu.
A présent je me force à reste le plus régulier possible essayant d’oublier un peu les coureurs qui me précèdent ou ceux qui me suivent. L’exercice n’est pas toujours facile car ‘’l’esprit compétiteur’’ incite souvent à vouloir rattraper celui qui est devant et surtout d’éviter la remontée de celui qui est derrière.
Après 900 mètres de course on aperçoit Chandolin. Je ne suis pas encore à mi parcours. Mieux vaut ne pas encore trop compter les mètres car le sommet est encore loin.

 


29-km-de-chando 5393

 

Finalement j’arrive assez vite à la station. 1200 mètres de course, le compte à rebours peut commencer. Je viens de rejoindre le coureur qui était depuis pas mal de temps juste devant moi. Nous poursuivons ensemble notre montée. La pente est un peu moins raide mais il n’y a plus de sentier. L’itinéraire remonte une piste de ski. J’aperçois le ravito des 1500 mètres. Je prends un gobelet d’eau à la volée. Ce n’est pas le moment de faiblir car 2 concurrents gagnent un peu de terrain. Heureusement nous avons droit à quelques encouragements bienvenus.


29-km-de-chando 5407 Nous sommes à présent sur la partie la plus raide de l’itinéraire. Comme si ça ne suffisait pas, le terrain est par endroits instable. Il faut veiller à bien poser les pieds sinon c’est la punition.
A 200 mètres du sommet la pente se calme à nouveau. Je retrouve un second souffle et j’arrive à accélérer un peu.

 

29-km-de-chando 5411  

 

Je le vois, juste au dessus. Le sommet est là. J’entends même le speaker qui annonce les arrivées. Après 1h41’ de course je franchis la ligne d’arrivée.
Après quelques péripéties pour retrouver les copains (je rajoute 300 mètre de déniv au compteur) nous rejoignons le télésiège qui nous évitera une longue descente.

 

Les résultats.

Voir les commentaires

Grésivaudan Xpress – Le Moucherotte – 26 septembre.

27 Septembre 2012, 14:36pm

Publié par yvon

 Fallait avoir envie

 

Pluie, pluie et encore de la pluie. Voilà qui pourrait résumer  cette 4ème manche des Grésivaudan Xpress au Moucherotte.


Moucherotte2012 03Moucherotte2012 05


Après un échauffement minimaliste une soixantaine de fêlés s’élance sous des trombes d’eau.


Moucherotte2012 06

 

Dans ce genre de situation le combat est plus contre les éléments que contre ses camarades de course. Tout le monde se retrouve dans la même galère. On se demande ce que l’on fait là mais après chaque sortie on revient toujours avec joie.

 Moucherotte2012 07


Tout le monde arrivera au sommet et en plus avec le sourire. Sont vraiment bizarres ces gens non ?

Au retour un passage par la cabane permet de se retrouver pour la descente. Elle se fera encore sous la pluie à la nuit tombante.


Moucherotte2012 11

 

Finalement on l’aura échappé belle car ce matin en regardant Le Moucherotte on peut s’apercevoir que dans la nuit la neige est descendue à 1600 mètres d’altitude. 


Les résultats.

Voir les commentaires

La Bastille – Vierge Noire – 25 septembre.

26 Septembre 2012, 10:48am

Publié par yvon

Ce midi j’ai zappé le traditionnel steak frittes (mayo ;-) pour un petit tour VTT dans les parages de la Bastille.

 

09-septembre-5362.JPG
Ça fait du bien de laisser le resto d’entreprise pour aller s’aérer l’esprit.

Voir les commentaires

Tour du Plateau d’Emparis – 23 septembre.

25 Septembre 2012, 15:31pm

Publié par yvon

Après une première édition 2011 en partie tronquée à cause d’une météo capricieuse, l’Ultra Raid 2012 est enfin bouclé.

Je suis allé sur le parcours en spectateur et les différents avis que j’ai pu récoler de la part des coureurs étaient unanimes : Parcours exceptionnel et organisation au top.

Parmi les 89 courageux au départ seulement  33 d’entre eux franchiront la ligne d’arrivée.  


23-TOUR-DU-PLATEAU-ULTRA-RAID 5347

Finir une telle épreuve ne s’improvise pas. Il faut une préparation optimale et surtout bien choisir son heure de départ sous peine de se voir refouler aux barrages horaire.


23-TOUR-DU-PLATEAU-ULTRA-RAID 535823-TOUR-DU-PLATEAU-ULTRA-RAID 5361


L’Ultra Raid de la Meije va rapidement intégrer le top 5 des plus belles courses longues distances de l’hexagone. Je ne sais pas trop si l’on peut faire des comparaisons mais niveau difficulté cette épreuve atteint des sommets. La formule ‘’extrême’’ semble plaire. Reste à voir si les hors course sont du même avis.

Voir les commentaires

Cruq des Aiguilles – Signal de la Grave – 22 septembre.

25 Septembre 2012, 13:28pm

Publié par yvon

6 heures du mat à La Cime. J’entends la pluie qui tombe sur le toit. Je pense aussi à ceux qui doivent se préparer pour participer à l’Ultra Raid de la Meije. Ils vont forcément partir sous la flotte. J’avais prévu d’aller en spectateur sur le parcours mais comme la météo n’est pas très engageante je préfère rester au sec.

A la mi journée le temps s’éclaircit. A défaut de VTT je pars pour un tour en course à pied.


 

09-septembre-5332.JPG

Après le lac du Goléon je poursuis jusqu’au Cruq des Aiguilles. L’essentiel du dénivelé est fait. Une longue traversée me conduit au Signal de la Grave. Il ne reste plus qu’à redescendre à La Cime.

 

Voir les commentaires

Le Rachais – 21 septembre.

21 Septembre 2012, 06:50am

Publié par yvon

Ce midi je profite du soleil sur les pentes du Rachais. La température est idéale en ces derniers jours d’été.
En cours de descente je retrouve Zavid et François K. Non content de s’être tirer la bourre hier à La Roche du Guet, ils remettent ça  aujourd’hui. Le plus fort c’est que dans une semaine ils diront : « j’ai pas la forme en ce moment. Ça fait 15 jours que je n’ai rien fait ».


09-septembre 5395
Je modifie un peu mon parcours et les accompagne un moment. Un peu plus haut chacun retrouve sa route. Je redescends tranquillement pendant qu’ils filent vers le sommet.

Voir les commentaires

Grésivaudan Xpress – La Roche du Guet - 20 septembre.

20 Septembre 2012, 20:48pm

Publié par yvon

Xpress Spirit.



A 16h30 je retrouve Jérôme, Robin et François. Direction Montmélian pour la 3ème Manche des Xpress.
Nous voilà donc en terre savoyarde. Sur place on retrouve quelques locaux. Le Pat m’embarque avec lui pour son échauffement. En plus de bosser chez Schneider il cumule à ses heures perdues le travail d’élagueur. En effet le bougre passe ses weekends un sécateur à la main à défricher la montagne. Le but secret sera de gratter quelques précieuses secondes le jour de la course.
Avec lui je découvre un passage qu’il a ‘’ouvert’’ quelques jours plus tôt. Il faut bien repérer le passage sous peine de se retrouver dans les ronces à faire le cochon un peu plus tard.


20-roche-du-guet-5310.jpg
A 18h15 un peu plus de 80 furieux sont prêt à en découdre. Bim, c’est parti. Premier rétrécissement, ça bouchonne déjà. Je reste calmement calé à l’arrière sachant que sous peu le gros de la troupe continuera sur le sentier. Il n’y aura qu’à mettre le clignotant à gauche pour remonter dans les vignes puis un peu plus haut trouver la coupe de l’élagueur fou.


20-roche-du-guet 5390

La coupe du Chap.

 

Tout se passe comme prévu. Nous sommes une petite dizaine à s’engager par là. Je me retrouve rapidement en tête du groupe ce qui m’inquiète un peu. J’ai peur de ne pas trouver la trouvée. Dans une pente aussi raide il n’est pas facile de lever la tête pour chercher les passages. Finalement je m’en tire assez bien et trouve le sésame qui me conduit sur le sentier. Ouf.
 Il faut à présent courir jusqu’à la coupe suivante. Le changement de rythme n’est pas évident mais je réussis à caler ma foulée sur celle d’un autre concurrent.
Je me sens assez bien et j’arrive même à courir là où habituellement je marchais. Ça m’encourage à serrer les dents pour ne pas me faire lâcher.


20-roche-du-guet 5318
De temps en temps je jette un œil à l’alti. On arrive bientôt au 900 mètres.  Cette coupe, il ne faut pas la louper. Elle part en traversée et permet d’éviter une petite descente.
Au dessus il y a encore 2 passages à ne pas louper.


20-roche-du-guet 532120-roche-du-guet 5323


J’ai un peu distancé mes camarades de jeux. Je ne me retourne plus. Mon seul objectif est situé 150 plus haut. Les derniers mètres me paraissent bien longs mais je me persuade que c’est pour tout le monde pareil.


20-roche-du-guet 5312
Enfin le sommet est en vue. Il n’y a plus qu’à dérouler. On se retrouve tous au sommet au soleil couchant. Ça discutaille, ça chambre puis tout le monde redescend heureux.


20-roche-du-guet 5327
C’est cela l’Xpress Spirit…

Les résultats.

Voir les commentaires

Km Vertical de Nantaux - 16 septembre.

18 Septembre 2012, 07:47am

Publié par yvon

Pour cette troisième édition du Km Vertical de Nantaux, la course arrive à maturité. Le parcours a été préparé avec soin par les organisateurs et le résultat obtenu est prometteur. Dans la forêt des marches ont été creusées dans la terre ce qui facilite la progression. Les appuis s’en trouvent fortement améliorés. Plus haut dans l’alpage là où la pente est bien raide on trouve à nouveau des marches. En balade, on peut se demander à quoi ça sert mais une fois le dossard épinglé sur le teeshirt on ne se pose plus de question et leur utilité devient évidente.
Voilà pour le parcours.

Samedi, je fais le déplacement en Haute Savoie avec Daniel Jacquemoud et Théo. Aprem tranquille face au Mont Blanc, un bon repas en soirée suivit d’une bonne nuit. Tout ce qu’il faut pour bien préparer une course.


edition_2011_a1.png
Dimanche matin après une petite heure de route on débarque à Montriond. Grand beau temps.
Presque 200 coureurs ont répondu présent. Pas de doute possible, vu les noms inscrits sur les listes de départ le chrono risque de s’affoler.
10H43’20’’ c’est à mon tour de m’élancer. La course se déroule en contre la montre aves un départ toutes les 20’’.
Manu est parti 40’’ devant moi. Ça parait ridicule comme écart. Un monde en réalité. Je trottine une centaine de mètres histoire de faire comme tout le monde mais bien vite la marche succède à la course. Au passage j’ai droit à un petit encouragement de Dany. Un ‘’aller’’ qui donne un peu de courage supplémentaire. 


P9160017P9160021

Myself.                                                                          Lionel en pein effort.


Je sais qu’il faut que je parte prudemment. Jusqu’aux 500 mètres l’itinéraire remonte une sorte de goulet en forêt. C’est déjà très raide mais le tracé a été bien aménagé. Avec Manu devant moi j’ai un bon lièvre en point de mire. Habituellement sur ce genre d’effort nous sommes toujours assez proche l’un de l’autre. Il me semble grignoter un peu de temps, mais chaque mètre est un combat. Cette fois c’est Olivia qui nous prodigue ses encouragements. Nouveau coup de booste bien appréciable là encore.
On sort de la forêt pour se retrouver en plein soleil. Il commence à faire bien chaud. La pente se raidit encore un peu plus. On aperçoit tout là haut sur la crête l’arche qui marque les 800 mètres. Elle parait encore bien loin mais je sais qu’à partir de ce point la pente se calme franchement. J’en fais mon objectif. Le buste penché en avant, les yeux fixés au sol j’essaie de rester concentré. Je relève parfois la tête pour voir le chemin qu’il me reste à parcourir. Manu est toujours à quelques encablures mais les positions semblent figées.


DSC06070DSC06067-copie-1.jpg

Myself.                                                                                          Aller Manu.


Enfin le replat, les muscles n’ont pas le temps d’apprécier qu’il faut déjà relancer. Il reste un peu de distance à parcourir mais s’en est terminé des difficultés. Il faut lâcher ses dernières forces dans la bataille et serrer les dents encore quelques instants. Il y a un peu de spectateurs au bord du chemin.
Cette fois je jubile. La tente de chronométrage est en vue. Je franchis la ligne d’arrivée en apnée.
Il me faut quelques minutes pour récupérer. Je retrouve Manu. Pour la petite histoire, il m’a repris 3’’ dans les derniers mètres. Le bougre n’a rien lâché.
On attend l’arrivée de Lionel. Le voilà. Il réalise une belle montée en améliorant sont temps de l’an dernier. Bravo à lui.


16-kmv-nantaux 527416-kmv-nantaux 527516-kmv-nantaux 5278

De gauche à droite :Axelle (39'30") Emilie (swiss team) et Chistelle (39'40'')

 
Un peu plus tard nous assistons au sprint final de ceux qui jouent la gagne. Chez les filles la lutte sera serrée entre Christelle et Axelle. C’est Axelle qui aura le dernier mot. Elle réalise un temps canon de 39’30’’.

 

16-kmv-nantaux 5282

Mathéo (33'18'') à la poursuite d'Alexis (33'15'').


Chez les hommes Alexis devance Mathéo de 3 petites secondes. Comme prévu, la bataille a été rude.


16-kmv-nantaux 5280

Alexis nouvau recordman de Nantaux (33'15'')


Bilan : Pour ceux qui voudrait découvrir ce qu’est un KmV, Nantaux est un bon choix. Le parcours est très représentatif de ce genre d’épreuve. L’organisation est au top. On n’a passé une excellente journée.
A titre personnel, je retrouve un peu mes marques après 2 courses des Grésivaudan Xpress qui m’avaient laissé un peu amer. Il faut parfois de la patience et se remettre en cause pour retrouver un semblant de forme.


16-kmv-nantaux 529516-kmv-nantaux 529916-kmv-nantaux 5298

Podium.


Les résultats.

Voir les commentaires

Les 3 Pucelles - 13 septembre.

14 Septembre 2012, 08:54am

Publié par yvon

Petit tour pour ouvrir l’appétit. Je suis sorti du classique Moucherotte pour me perdre sur quelques sentiers mal tracés qui conduisent (ou pas) vers Les 3 Pucelles.


 

09-septembre-5254.JPG

Après avoir erré dans les barres, j’ai enfin trouvé les dalles sommitales.

Pour la descente j’ai suivi un itinéraire plus classique et quelques instants plus tard j’étais de retour. 

Voir les commentaires

Grésivaudan Xpress – Le Grand Serre – 12 septembre.

13 Septembre 2012, 13:53pm

Publié par yvon

  Les absents ont eu tort.

Et bim, un nouveau record pour Mathéo.

 

Malgré une météo douteuse, une cinquantaine de coureur sont ce soir présent à Cholonge pour disputer la 2ème Manche des Grésivaudan Xpress.

Finalement la météo nous accordera un créneau et c’est sous quelques rayons de soleil que nous pourrons faire la montée.


12-xpress-gd-serre 5219

A 18h15 Le Prez donne le départ au pied du Grand Serre. Le Mich fanfaronne quelques dizaines de mètre avant que Mathéo prenne les choses en mains.

Si pour la victoire il n’y a pas de suspens possible, pour les places d’honneurs ce sera la bagarre à tous les étages. Chacun essayant tant bien que mal de rattraper celui qui le précède.


12-xpress-gd-serre 5227

Sortie de la forêt déjà (à peine) 400 mètres de montée. Je lève la tête pour voir où j’en suis aves la montagne. A quoi ça serre ? Je connais parfaitement la montée, pas besoin de regarder. Sur le parcours je reconnais les petites pierres que j’avais posé en mai dernier pour baliser le tracé de la VGS. Elles sont toujours sur la gauche de la trace.

 

12-xpress-gd-serre 5231

Au 500 mètres on croise l’ancien sentier. Là commence la partie la plus raide de l’alpage. Heureusement la trace est encore bien visible ce qui apporte une aide appréciable. Au 750 mètres la sente fait un petit crochet pour contourner un bloc. Au dessus c’est un peu moins raide. Les cuisses brûlent pourtant il faut encore maintenir le rythme. On arrive au parc à moutons. Plus que 50 mètres et c’est la délivrance…

 12-xpress-gd-serre 5243


Pour la petite histoire, Mathéo améliore sont record de 14’’ portant à 33’10’’ ce qui représente aujourd’hui le meilleur chrono sur un KmV en France.

Attendons dimanche le KmV de Nantaux pour peut être assister à une nouvelle perf.

 

Les résultats.

 

12-xpress-gd-serre 5240

Voir les commentaires

1 2 > >>