Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Le Moucherotte 28 février.

29 Février 2012, 07:04am

Publié par yvon

Plus de 10 jours sans Moucherote, je commençais à trouver le temps long ;-). A Saint Nizier ça sent presque le printemps. La neige fond à vitesse grand V. L’itinéraire est encore bien enneigé mais il ne faudrait pas que cette douceur dure trop longtemps.


28-le-moucherotte 3449
Le champ de départ est encore au soleil. Je trouve l’ombre dans la trouée toute verglacée. Ce n’est pas trop gênant, il suffit de pousser sur les bâtons et de l’attaquer de face.
Pour retrouver le soleil je monte directement par la cheminée de l’Ours. Le portage est en neige dure ce qui rend la progression bien aisée.


28-le-moucherotte 3446
Au sommet il y a quelques personnes venues profiter du soleil couchant sur le Vercors. Comme toujours le spectacle est grandiose mais il faut bien penser à redescendre.

Voir les commentaires

Pic de la Belle Etoile - 26 février.

27 Février 2012, 21:30pm

Publié par yvon

Difficile de faire un choix pour la sortie du jour. Finalement après maintes hésitations je vise les versants ensoleillés de Belledonne Est. Direction Le Rivier où il y a la foule des grands jours.
A 8h30 le soleil inonde déjà le versant sud de La Belle Etoile mais heureusement le regel a été correct cette nuit. Après un ou deux petits déchaussages pour cause d’arbres en travers du GR je sors de la forêt. La remontée du premier raidard n’est pas des plus agréable. Les vieilles traces gelées rendent la progression peu commode. Au dessus ça s’améliore un peu. La pente de neige est plus lisse et les peaux accrochent bien.


26-belle-etoile 3428
Lorsque j’arrive au Grand Clot je suis surpris par la violence du vent. Là-haut sur la crête des Ilettes ça à l’air encore pire. J’en ai la confirmation lorsque j’arrive sous le collu qui précède le sommet. La neige est encore très dure et les rafales me déséquilibrent. Par sécurité je chausse les crampons pour franchir les derniers mètres.
Le calme revient un peu dans la descente du versant est. Je profite d’une bonne neige pour rejoindre le lac du Cos.
Je remets les peaux au col des Sept Laux. Il me reste 400 mètres pour rejoindre le col de la Vache qui me permettra de revenir sur le Rivier. En cour de montée je rencontre Greg qui redescend. On échange quelques mots puis chacun reprends sa route.


26-belle-etoile 3433
Au col je retrouve le vent. Pas facile de plier les peaux dans de telles conditions.


26-belle-etoile 3432
La descente qui suit me ramène dans la douceur. Soleil et moquette sont au programme. Je me laisse glisser bien en dessous du Grand Clot avant de remettre une dernière fois les peaux. Le retour dans le vallon des Combes sera moins plaisant. La neige est bien ramollie et il faut chercher les bonnes contrepentes sous peine de faire le sous marin. Heureusement le final dans la forêt est plus plaisant. Un peu avant midi je suis de retour au Rivier. Bien cool cette petite virée.

Voir les commentaires

Montée de Megève - Trophée Emile Allais - 24 février.

26 Février 2012, 20:33pm

Publié par yvon

Vendredi en milieu de journée on se retrouve en Haute Savoie pour participer au Trophée Emile Allais. Petit repas copieux à La Tanière puis vers 16 heures direction Megève  pour récupérer nos dossards et prendre les dernières les infos sur course. 830 m de déviv avec un petit portage. Voilà pour les chiffres.
 Après ces formalités d’usage nous allons chez Antoine qui fini juste ses cours de ski puis nous nous rendons à Cassioz point de départ de la course.


24-montee-emile-allais 3410

Antoine un peu avant le départ.

 

Nous partons ensuite faire une petite reco. Ça part dans une pente assez soutenue. 100 mètres plus haut on franchit une route. Au dessus la pente se calme un peu et à l’entrée de la forêt on se retrouve sur le tracé de la piste Emile Allais. Je pousse la reco jusqu’au pied du mur de Borné qui marquera le début du portage.
Retour vers le départ où les coureurs commencent à arriver en nombre. On poursuit notre échauffement parfois interrompu pour faire la causette à une connaissance. On connait toujours du monde sur ce genre de course.


24-montee-emile-allais 341524-montee-emile-allais 3416

Personne ne pourra tenir le rythme de Yannick Buffet.


Un peu après 18 heures le départ est donné. Ça part assez fort. Je tâche de ne pas m’enflammer car je redoute un peu la sortie du mur de Borné que je n’ai pas repéré et que l’on dit très raide.


24-montee-emile-allais 3417
Je supporte assez mal cette première partie mais heureusement le portage est en vue. A la première manip j’en profite pour gagner quelques places. Les 80 mètres à pied me redonnent quelques sensations. Un petit merdage pour remettre les skis me fait reperdre mon gain. Surtout ne pas s’énerver.
Au dessus la pente se raidit. C’est tout bosselé et il n’y a pas de trace. A chacun de choisir la meilleure option. Mon choix est vite fait. Je passe au plus court même si parfois l’accroche devient limite. Ça me rappelle la trouée du Moucherotte. Quasi la même configuration. Ça me fait un bien fou au moral d’autant que je gagne encore quelques places.


24-montee-emile-allais 3421Le peloton s'étire.

 

On passe ensuite devant le Chalet Forestier. Un petit replat permet de calmer un peu le rythme cardiaque. Il reste 250 mètres avant le sommet de l’Alpette. On aperçoit l’arrivée tout là-haut.
A nouveau la pente se redresse. Les jambes commencent à tirer. C’est là qu’il faut serrer les dents.
Un dernier virage à droite avant de rejoindre une piste en légère montée et la ligne est franchie. 
Je cherche mon sac dans la nuit. La doudoune est bien appréciée. Je retrouve ensuite Antoine qui sera mon guide pour redescendre.


24-montee-emile-allais 0009L'arrivée est en vue.
 

 

La fin de soirée se passe au palais des sports de Megève. Repas, remise des prix, du classique en somme.
J’ai bien apprécié cette couse. La montée est variée. Les parties damées alternent avec les pistes bosselées. Le portage apporte un petit plus à ce beau tracé.

 

Résultats hommes.

Résultats dames.

Voir les commentaires

Les Berges de l’Isère – 21 février.

24 Février 2012, 09:49am

Publié par yvon

C’est la reprise.

 

Les températures qui remontent et le soleil qui brille comment ne pas avoir envie de sortir le vélo.

J’ai retrouvé Gilles à la mi-journée pour une sortie le long des berges de l’Isère. L’objectif était juste de dépoussiérer la bicyclette et de faire tourner un peu les jambes.


02 fevrier-0189

Après la période de froid du début février les cyclistes sont de sortie. On a rencontré pas mal de monde aujourd’hui.

Voir les commentaires

Les Nocti’B – 21 février.

22 Février 2012, 19:58pm

Publié par yvon

Les Noctibauges sont mortes...
Vive les Nocti’B

 

 

Disparues du calendrier depuis quelques années les NoctiBauges renaissent de leurs cendres sous l’impulsion du CAF Chambéry.
Ce soir la manche se passe aux Aillons. Pour l’occasion le DSA a affrété un charter pour ce rendre dans les Bauges. Nous sommes 11 coureurs (et coureuses) à avoir fait le déplacement.
La formule est la même que par chez nous. 42 équipes et 11 individuels vont s’affronter durant 1 heure sur un parcours de 150 mètres de dénivelé.


22-les-noctib 3381

 

Le parcours, parlons en. La première partie remonte une pente qui se redresse progressivement. Après 100 mètres de déniv on rejoint une piste ou il faut négocier un mur franchement raide jusqu’au dépeautage. Une descente très très rapide précède une partie plate. Il faut ensuite remettre les peaux et parcourir 20 mètres de déniv pour arriver  sur la ligne d’arrivée.
Ce soir je fais équipe avec Magnum et je lui laisse volontiers le soin de faire le premier tour.
Un peu après 19 heures les fauves sont lâchés. Dans la raquette de relais nous n’avons pas beaucoup à attendre avant de voir arriver les 1ers concurrents. Christophe me passe le relai en bonne position. Je vais tâcher à ne pas perdre trop de place. La partie sommitale sur la piste fait vraiment mal aux jambes. Je sens quelqu’un qui remonte doucement sur moi. Je n’ai trop la force de tourner la tête, je reste les yeux fixés sur mes spatules. J’aperçois néanmoins les skis de mon voisin : Des Fish, je vois bien à qui il appartiennent. C’est Manu. La manip n’est plus très loin. Je reste collé à ses basques. En haut on fait la manip ensemble, puis la descente. Il prend un peu d’avance à la manip suivante mais je l’ai toujours en point de mire. Ouf la ligne est en vue et je ne suis pas mécontent de passer le relai à Magnum.


22-les-noctib 3382

 

A son tour de se tirer la bourre avec Lionel. On va ainsi tourner pendant une heure au coude à coude. Durant 4 tours  avec Manu on va se livrer une rude bataille. Personne ne voulant lâcher prise c’est dans le dernier repeautage que la place s’est jouée ;-))


22-les-noctib 339822-les-noctib 340022-les-noctib 3402


Bien entendu nous avons fini la soirée à la même table devant un bon plateau repas.

 

Les résultats équipes hommes, équipes féminines et mixtes, Individuels.

Voir les commentaires

La Grande Sure - 19 février

21 Février 2012, 13:56pm

Publié par yvon

Boucle par la crête des Charmille, le col de la petite Vache

Et le pas de la Biche.

 

Il fait bien humide ce matin lorsque nous partons (Nico, François et moi) de La Chartreuse Curière. Le brouillard et une petite pluie fine nous accueillent à la sortie de la voiture.

Ce n’est pas très engageant mais comme dirait l’autre, on est mieux là qu’en prison.

La Chartreuse est particulièrement enneigée cette année et le tour prévu aujourd’hui fait sans doute parti des spots de la saison. Tout le monde a trainé ses skis ici cette saison.


19-la-grande-sure 3346

Après un passage par la crête des Charmilles nous avons rejoins le col de la Sure puis atteint le sommet du même nom.


19-la-grande-sure 3355


Descente en plein brouillard, pas facile de se diriger dans une telle purée de poix.  Heureusement une fois de retour sur le plateau on a pu voir la suite de notre itinéraire. Direction le col de la Petite vache et son sommet juste au dessus. Il ne restait plus qu’à se laisser glisser par gravité jusqu’au pas de la Biche.


19-la-grande-sure 3360

La descente du pas est vraiment très belle. Après le goulet de départ une belle trouée dans la forêt permet de rejoindre le vallon de la petite Vache.


19-la-grande-sure 3368

 

Plus bas on retrouve la route du col de la Charmette. La dernière difficulté du jour sera de traverser les tunnels verglacés. Ça sera sans doute le moment le plus délicat de la sortie.

 

19-la-grande-sure 3378

Voir les commentaires

Le Rocher Blanc – Col du Mouchillon – 18 février.

21 Février 2012, 13:53pm

Publié par yvon

Le choix de sortie n’est pas facile aujourd’hui. Il va falloir jongler entre les chassés-croisés des vacanciers et les conditions nivologiques pas évidentes en ce moment. Après réflexion notre choix se porte sur le Rocher Blanc par la Combe Madame.

Après un rendez-vous quelque peu retardé (comprenne qui pourra)  on se retrouve Thomas Nico Le Mich et moi au rendez-vous.

Lorsque nous arrivons à la Martinette, il y a déjà pas mal de monde. Malgré la faible altitude l’enneigement est assez bon.


18-rocher-blanc 3325

Nous voilà donc partis à remonter l’interminable vallon de la Combe Madame. Le verrou au-dessus du refuge est bien chargé. La méfiance est de mise pour franchir ce passage. Plus haut la pente diminue en même temps que le risque. La partie finale de la combe prend une orientation Nord Est. Le soleil apparait enfin.


18-rocher-blanc 3330

Les 50 derniers mètres sont complètement verglacés.  Tout a été lustré par le vent. Nous laissons les skis et finissons à pied.

L’avantage de cette combe orienté nord c’est qu’elle a gagné la neige froide.


18-rocher-blanc 3337

 

On redescend ainsi jusqu’au niveau du refuge puis on remet les peaux pour arrondir le compteur. Direction le col du Mouchillon qui lui aussi nous réservera une belle descente. Comme le disait Thomas, il faudrait le faire exprès pour louper la poudreuse.


18-rocher-blanc 3344

Finalement après les hésitations de la veille cette sortie nous a reversée de bonnes surprises

Voir les commentaires

Le Moucherotte - 17 février.

17 Février 2012, 21:25pm

Publié par yvon

Promis, c’est le dernier Moucherotte de la semaine. Celui là n’était pas prévu mais comme Jérôme me l’a proposé j’ai rapidement accepté.


17-le-moucherotte 3309
A 6h15 lorsque l’on arrive à Saint Nizier il y a déjà 3 bagnoles sur le parking. Des passionnés comme nous qui viennent faire une montée matinale avant d’aller au taf. Le privilège de ceux qui sont proches des montagnes. On aurait tort de ne pas en profiter.

 

17-le-moucherotte 3312

Voir les commentaires

Le Moucherotte - 16 février.

16 Février 2012, 20:26pm

Publié par yvon

On prend les mêmes et on recommence.


Arrivés à Saint Nizier avec Rico, on retrouve Le Mich et Guitoune. Nous nous préparons rapidement car le temps est compté. C’est souvent comme cela les sorties du midi.
En route on récupère Thomas qui tricote depuis ce matin puis un peu plus haut c’est Lionel que nous rencontrons. Le groupe a grossi et comme souvent le rythme suit les humeurs de chacun.


16-le-moucherotte 3300

 

Aujourd’hui Rico a des fourmis dans les jambes. Mine de rien il nous fait des accélérations qui nous font bien mal aux jambes.
Le dernier mur est négocié ‘’dré dans l’pentu’’ on retarde le plus possible le moment de faire une conversion. Ce n’est que lorsque les bras tétanisent et que l’adhérence des peaux vient à manquer qu’on se décide à infléchir un peu la trajectoire. Le souffle est court, heureusement le sommet est là.


16-le-moucherotte 3305

 

Il ne reste qu’à enlever les peaux et à redescendre.

Voir les commentaires

Le Saint Eynard - 15 février.

15 Février 2012, 21:05pm

Publié par yvon

Petite sortie sous les flocons ce midi. 20 minutes de trajet pour me rendre au Sappey. Difficile de faire plus près.
J’ai rejoins ensuite le Saint Eynard. En hiver la route n’est pas déneigée ce qui permet de faire une petite balade tranquille.


02-fevrier-3291.jpg
C’est drôle comme la route peut paraître plate à skis et raide en vélo. Les sensations sont bien différentes suivant le matériel utilisé. Difficile de choisir entre les disciplines mais comme on peut pratiquer les deux…

Voir les commentaires

1 2 > >>