Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Col de la Petite Vaudaine - 30 décembre.

30 Décembre 2010, 18:01pm

Publié par yvon

Pour sortir des classiques.

 

Après la belle sortie en Maurienne hier, on voulait éviter de trop faire de bagnole aujourd’hui. Après être passé chercher Mich, on récupère Nico au centre ville. Direction Casserousse. Ce matin on zappe le triptyque Eulier, Sorbier, Van pour se diriger vers le moins classique col de la Petite Vaudaine.

Après avoir remonté le vallon des Pourettes on se retrouve dans le frigo de l’Echaillon. Heureusement le premier ressaut raid e finit par nous réchauffer.


30-col-de-la-petite-vaudaine-9549.JPG

 

Le soleil nous accueil au sommet. Pour peu on resterait là un moment.

Dans le vallon la neige est correcte mais le ressaut du bas demande un peu d’attention. Il y a de vieilles traces un peu gelées et ce n’est pas très facile à skier.


30-col-de-la-petite-vaudaine-9555.JPG

Après avoir remis les peaux on se dirige vers les lacs Robert. Pour éviter les pistes on rentre par le col des Lessines. On retrouve Fabienne et GG qui partent vers les Van.

Impossible de venir dans ce secteur sans passer par La Croix. Ça serait un sacrilège. De retour au Recoin on finit la sortie par une petite récup vers le col de la Balme. La descente finale sur Casserousse est quasiment damée. Fin de l’épisode.

Voir les commentaires

Tour du Charmet de l’Aiguille – 29 décembre.

30 Décembre 2010, 17:54pm

Publié par yvon

La belle surprise du jour.

 

Après avoir pas mal hésité sur la destination du jour, on se retrouve finalement au petit hameau des Roches en Maurienne. La troupe est assez importante. Cécile, Manue, Lio, GG, Seb Nico et moi. Il y aura de la main d’œuvre pour tracer. La bonne surprise vient de l’enneigement. Après avoir consulté le net on n’était pas très optimistes. Peu de sorties décrites dans le secteur ces derniers jours. Pire même les seules infos glanées ça et là n’étaient pas très engageantes quant aux quantités de neige. Finalement, dès le départ dans la forêt on se rend compte que ça passera assez bien.


29-tour-du-charmet-de-l-aiguille 9496

 

Il y a une petite couche de poudreuse et dessous on sent un fond dur. Arrivés à l’Orselle nous quittons le vallon principal pour remonter les belles pentes qui nous conduisent au col du Gleyzin.


29-tour-du-charmet-de-l-aiguille 9505


On se relaie à la trace, il fait beau, que demander de plus ?


29-tour-du-charmet-de-l-aiguille 9509

Passé le col on change d’ambiance on retrouve l’ombre et la température baisse de quelques degrés. Il n’y a aucune trace dans le vallon, les pentes sont pour nous.


29-tour-du-charmet-de-l-aiguille 9524

 

On profite ainsi de la poudreuse jusqu’au niveau d’un grand replat. Petite pause pour remettre les peaux, manger des graines d’oiseaux et boire un coup et nous voilà repartis. Il nous reste à peine plus de 500 mètres pour rejoindre le col de Comberousse.


29-tour-du-charmet-de-l-aiguille 9531

Il y a une belle trace et l’histoire est rapidement écrite. Au col on profite des derniers rayons du soleil. Les premiers mètres ne sont pas grandioses. La neige est très changeante, parfois croûtée, parfois travaillée par le vent mais bien vite tout s’améliore. On aura droit à une bonne poudreuse dense sur près de 1500 mètres de dénivelé.


29-tour-du-charmet-de-l-aiguille 9543

 

Même le sentier dans la forêt est passé nickel. On n’a quitté les skis à cinq minutes du village. Ne restait plus qu’à aller se désaltérer…

 

Le compte rendu sur VOLO.

Voir les commentaires

Dome de La Coche – 28 décembre.

28 Décembre 2010, 20:26pm

Publié par yvon

Petite sortie cool ce matin avec Seb et Rico. Arrivés sur place on rencontre Nicnic, la Marmotte et le Président. Avec la météo du jour assez médiocre on n’avait pas trop le choix.  Prabert est un bon plan dans de telles conditions. Ce n’est pas trop loin, il y a un large choix de rando, malgré la faible altitude du départ la piste forestière est bien enneigée. Si à cela on rajoute une neige correcte on se demande bien pourquoi aller plus loin.


28-dome-de-la-coche 9468

On fait route commune un moment puis nos chemins se séparent. Pendant que nos compères vont à la Cime de la Jasse, avec Seb et Rico nous allons vers le Pas de la Coche. Ça a du souffler un peu cette nuit car la trace est en partie recouverte. Arrivés au col on se dirige vers le Dôme de la Coche. On ne montera pas plus haut aujourd’hui.


28-dome-de-la-coche 9470

 

On retire les peaux et c’est parti pour la descente. La visibilité est un peu limité, c’est jour blanc et il est difficile d’apprécier le relief. De plus la neige est bien changeante et on a parfois quelques surprises.


28-dome-de-la-coche 9476

De retour au Pas on rebascule versant ouest. La neige est bien meilleure. Il y a encore une bonne petite poudreuse et on peut se lâcher jusqu’au fond du vallon. La sortie se termine par une bonne séance de pousse bâtons sur la route. La neige est devenue ici bien collante.

Voir les commentaires

Tour du Pic du Pin - Col de l'Aigleton - Pas de La Coche - 27 décembre.

27 Décembre 2010, 18:26pm

Publié par yvon

La journée commence par un bon petit échauffement sur la route forestière de Pravert. Ensuite ça devient plus sympa. La montée est bien tracée et il n’y a qu’à laisser glisser les skis. Sous le Pas de la Coche j’aperçois deux skieurs qui descendent déjà. Je suis presque sûr qu’il s’agit de Thomas et Pascal qui sont partis du Rivier.


27-tour-du-pic-du-pin 946527-tour-du-pic-du-pin 9449


Passé le Habert d’Aiguebelle je quitte le classique itinéraire de La Jasse pour partir vers le Col de l’Aigleton. Il y a souvent moins de monde ici pourtant l’endroit est tout aussi plaisant.

Arrivé au col je prends le soleil. Il n’y a aucune trace sur ces versants. J’avais envisagé d’aller sur le pic de la Belle Etoile mais les apparentes accumulations de neige  dans les pentes sous le Grand Clôt ne m’ont pas trop inspiré.


27-tour-du-pic-du-pin 9455

Je décide donc de descendre sur le versant Est et de revenir par le Pas de la Coche. Un peu plus bas je rencontre un randonneur solitaire venant du Rivier. Il compte aller sur Belle Etoile mais pense s’être trompé de chemin. Je lui dis que c’est bien par ici et l’informe de mes doutes sur l’état de la neige.


27-tour-du-pic-du-pin 9466

Vers 1700 mètre je remets les peaux. Je retrouve la trace de Pascal et Thomas (enfin je suppose) qui me conduit au Pas de la Coche. Une bonne poudreuse froide me ramène au fond du vallon. Il ne reste plus qu’à se laisser glisser sur la piste enneigée et ainsi rejoindre Prabert. La boucle est bouclée.

 

Le compte rendu sur VOLO

Voir les commentaires

Grand Eulier – Grand Van – Croix de Chamrousse – 26 décembre.

27 Décembre 2010, 18:22pm

Publié par yvon

Il fallait une bonne sortie pour éliminer les abus culinaires du repas de noël. C’est fait…

Il fait froid ce matin au départ de Casserousse. Les petites chutes de neige de la veille ont bien arrangé le paysage mais on sent que l’épaisseur n’est pas optimale. Heureusement dès l’entrée dans le vallon des Pourettes le manteau neigeux devient plus conséquent. La trace est belle et je ne suis pas mécontent de pouvoir en profiter. A la Brèche Nord j’hésite un instant, finalement je fais comme tout le monde et me laisse guider par la trace vers le Grand Eulier. Un peu avant d’arriver au sommet j’entends une voix bien connue. C’est le Pin’s et le Sarde –les inséparables- qui redescendent. On échange quelques mots, ils me proposent de me joindre à eux mais comme ils rentrent directement par La Croix je décline l’invitation. Après une journée sans ski j’ai envie de d’allonger ma sortie.


26-gd-eulier gd-van 9443

Après être passé par le sommet je gagne les lacs Robert. L’accès au col des Lessines est encore vierge. Une belle poudreuse facile à tracer. Un vrai plaisir. Je prends tout de même une belle suée pour sortir au Grand Van.

La descente est bien plaisante mais il est difficile de se lâcher car les pièges sont bien présents. D’ailleurs les semelles des skis s’en souviennent.

De retour au lac je décide de remonter. La trace est faite et il serait dommage de ne pas en profiter. Je suis rapidement au sommet. Je ne sais pas si c’est la fatigue mais je trouve la descente un peu moins bonne que tout à l’heure.


26-gd-eulier gd-van 9446

Au lac je remets les peaux. La remontée à La Croix par la piste des Robert change d’ambiance.

c’est la cohue au Recoin. Je ne reste pas longtemps. Une dernière montée jusqu’au col de La Balme me permet de rejoindre Casserousse. Une petite nappe de brouillard enveloppe la montagne. Il est tant de rentrer.

Voir les commentaires

Croix de Chamrousse – 24 décembre.

24 Décembre 2010, 16:47pm

Publié par yvon

Veille de Noël.

 

Réveil avec les flocons ce matin. Quel drôle de saison ! En moins d’un mois on aura vécu déjà trois hivers et deux printemps.


12-decembre 9432

Je retrouve Magnum à Uriage. On a failli ne pas arriver au Recoin tellement la route était gelée.

Deux montées à La Croix pour profiter de la petite chute de neige du jour. Après cette petite dépense physique on aura moins de scrupule ce soir devant les plats.

Voir les commentaires

Croix de Chamrousse – 23 décembre.

24 Décembre 2010, 16:44pm

Publié par yvon

Petit manque de motive ce matin en regardant tomber la pluie. Heureusement en début d’aprem il y avait un rayon de soleil sur Belledonne. A peine le temps d’arriver à Casserousse que la pluie était revenue.


12-decembre 9427

 

Sous le col de La Balme j’ai pris les premiers flocons. Une neige bien collante qui colle sous les peaux.

Brouillard en arrivant à La Croix, la totale. Bref, pas une grande sortie mais j’ai quand même bien pris l’air. Et puis si je n’étais pas sorti j’aurai regretté.

 

12-decembre 9428

Voir les commentaires

Croix de Chamrousse – 22 décembre.

24 Décembre 2010, 16:42pm

Publié par yvon

La météo et les conditions d’enneigement ne sont pas top en ce moment. C’est le moins que l’on puisse dire.

On se retrouve donc régulièrement au rendez-vous d’Uriage. Ce matin je retrouve La Marmotte et Nico.


12-decembre 9421

 

On s’est baladés au bord des pistes entre Le Recoin et Roche Bé. En rusant un peu on arrive même à éviter les pistards.

Entre deux rafales de vent on à tout de même pu profiter d’une petit éclaircie.

Une petite bière au retour, la matinée fut bien occupée

Voir les commentaires

Nocturne de l’Olmet - 21 décembre.

23 Décembre 2010, 07:58am

Publié par yvon

 C’est reparti.

 

Il pleut des cordes lorsqu’avec Nico nous arrivons à Oz pour participer à la 4ème édition du relais nocturne de l’Olmet. Autant dire qu’après avoir retiré notre dossard nous ne sommes pas très pressés de partir s’échauffer. Après un petit moment passé à l’office du tourisme on se résout néanmoins à chausser les skis. On rencontre Marc et nous partons avec lui sur le tracé de la course. Pas beaucoup de déniv ni de passages raides mais de longues traversées où il faudra bien faire glisser les skis. Le parcours promet d’être rapide.

Peu à peu les coureurs arrivent. A 19h30 les équipes se retrouvent sur la ligne de départ.


21-nocturne-de-l-olmet 9412

 

Comme d’hab, je laisse à Nico le soin de faire le premier tour. Je n’aime pas beaucoup les départs rapides et sur ce type de parcours la première boucle se fait quasiment au sprint. Sur ce genre de course le rythme ne ressemble en aucun moment à celui d’une course classique. 

A peine deux seconde de course passé que mon Padawane perd une peau. On aurait pu rêver meilleur scénario mais bon, faut faire avec. La perte de temps n’est pas énorme mais sur une boucle de 7 minutes il ne reste pas grand-chose pour combler le trou.

Max arrive en tête au premier relais. Il a déjà fait un bel écart avec la seconde équipe.

Nico me passe le relais en sixième position. Juste devant moi j’ai en point de mire Le Sarde et Thierry. Je parviens à recoller un peu mais j’ai quand même un peu de mal à suivre le rythme. Je serre les dents pour rester au contact. Heureusement les manipes me permettent de recoller un peu. Au passage du relais nous sommes en quatrième position.

Après ses déboires du premier tour, Nico semble avoir retrouvé les watts. Il est au coude à coude avec Alain pour la troisième place. Ça va être la bagarre tout le reste de la course.


21-nocturne-de-l-olmet 9413

 

Dans le sixième tour, je pars juste devant Le Sarde. Je modère un peu mon allure pour l’inciter à passer. Il n’a pas trop l’air d’en éprouver l’envie puis finalement juste avant la traversé se décide à me doubler. Ouf me voilà un peu soulagé. Je me calle dans ses skis jusqu’au moment ou on rejoint la piste. Le sommet de la bosse est tout proche mais quand on est à bloc les mètres comptent triple parfois.

Au prix d’un bel effort je me porte à côté de lui le dépasse même, à son tour il repasse. A ce petit jeu on n’est pas loin de la rupture. La manip sert de juge de paix. Le Steph repart juste devant moi. Au repeautage du bas je prends ma revanche et au passage du relais on est toujours ensemble.

On s’est tiré une bonne bourre, c’est maintenant à Alain et de Nico de se départager. Il reste huit minutes de course et normalement je dois en avoir terminé. Enfin c’est ce que j’espère.

Dans le noir on voit arriver une frontale. Olivier annonce que c’est Juju et Max s’apprête à repartir. Il n’avait pas bien vu. En fait c’est Nico qui est là. 10 secondes avant la fin de la course il arrive sur la ligne d’arrivée. J’en suis quitte pour une dernière montée…

Je garde le meilleur pour la fin. Coureurs et organisateurs se retrouvent à l’office du tourisme pour la remise des prix suivit d’un petit casse croûte. Les espoirs du TIM n’ont pas eu à forcer leur talent et prennent les 2 premières places au scratch. La bataille entre les vétérans du DSA et ceux de Montagne de l’Oisans a été rude pour la 3ème place.

 Les conversations vont bon train. Entre une part de pizza et un canon de blanc on a refait une énième fois la course puis on s’est donné rendez-vous en janvier pour la suite des évenements.

Voir les commentaires

Pas de La Coche – Cime de La Jasse - 20 décembre.

20 Décembre 2010, 21:07pm

Publié par yvon

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

 

On dirait que les versants Est de Belledonne ont un peu moins souffert du vent que le versant Grésivaudan. En arrivant au Rivier ce matin avec Nico on est étonné par l’enneigement. A 1300 mètres d’altitude il y a une belle épaisseur. En revanche la température n’est pas très basse et le manteau neigeux est bien humidifié. Le soleil annoncé par Météo France est aux abonnés absents.

On part pour une nouvelle séance de traçage. Un peu avant de sortir de la forêt on a droit à une petite séance sanglier. On brasse dans une belle épaisseur et comme on a perdu le sentier il faut un peu bucheronner.

On pensait monter en direction de l’Aigleton mais sous Les Roches Jaunes les quantités de neige ne nous ont pas inspiré confiance.


20-pas-de-la-coche la-jasse 9382Descente sous les Roches Jaunes. C'était bien chargé.

 

Demi-tour de rigueur. La descente était tout de même agréable dans une poudreuse lourde mais bien skiable.

On a remis les peaux un peu plus bas pour aller vers le Pas de La Coche. Toujours à l’ouvrage pour tracer mais cette fois ci dans une neige profonde bien froide. Avec l’arrivé du soleil la montagne prend une autre dimension.


20-pas-de-la-coche la-jasse 9389En direction du Pas de la Coche.


Arrivés au col on peut voir une belle trace qui monte à La Cime de La Jasse. On ne met pas très longtemps à se décider. Petite descente jusqu’au Habert d’Aiguebelle pour rejoindre la dite trace. L’enneigement du vallon du Vénétier est nettement moins bon que dans le vallon des Combes. Le versant Rivier semble être un endroit privilégié.

Malgré un trajet légèrement plus long, faire La Jasse au départ du Rivier est nettement plus intéressant que depuis Prabert. On évite l’interminable route et sa barrière qui ont fait couler tant d’encre.


20-pas-de-la-coche la-jasse 9399Le Grand pic de Belledonne.


La descente est correcte, sans plus. De la neige gelée, un peu de poudreuse, un peu de neige soufflée. De tout en fait.

Il faut maintenant repasser le Pas de La Coche et… tracer à nouveau. On commence à en avoir l’habitude.


20-pas-de-la-coche la-jasse 9403La Cime de la Jasse.


On retrouve le soleil et une neige bien froide. Y’a pas à dire, c’est meilleur de ce côté. La neige humide dans la forêt sera même de bon augure pour les semelles. Aucune touchette jusqu’à l’arrivée.

Bien belle journée de ski même s’il manquait la bière au retour. Grrr. On n’avait pas trop le temps. Promis on en prendra deux la prochaine fois.

 

La sortie sur VOLO.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>