Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Croix de Chamrousse - 23 février.

27 Février 2011, 09:28am

Publié par yvon

Le mercredi c’est ski.

 

Rico m’avait proposé une sortie matinale à La Croix. Devant l’horaire de départ indécent et les -8° annoncés j’ai poliment décliné la proposition.

Finalement Rico ayant eu une petite panne de réveil, on s’est donc retrouvé à 17 heures pour une petite montée commune.

 

02_fevrier-0154.jpg

Le plaisir des sorties en fin d'aprem.

 

Dré dans l’pentu pour négocier le mur final de l’Olympique Homme, faut pousser sur les bâtons pour ne pas perdre l’adhérence. Le souffle se fait court et on n’a plus trop envie de parler.

Nous sommes seuls à La Croix à profiter des derniers rayons de soleil. Quelques minutes plus tard on est de retour au Recoin.

Voir les commentaires

Mont Jalla - La Vierge Noire - 22 février

27 Février 2011, 09:25am

Publié par yvon

Le secteur de La Bastille est un endroit privilégier pour les sorties du midi. Situé à deux pas du centre ville il permet en quelques minutes de se retrouver en pleine nature. La montée jusqu’au sommet du téléphérique est très roulante. A mi-parcours il faut néanmoins mettre le vélo sur l’épaule pour franchir une rampe d’escalier.


02_fevrier-0141.jpg

Juste avant la pluie.


Une fois là-haut j’ai poursuivi jusqu’au Mont Jalla. La pluie m’a surpris un peu avant le sommet. Pas très agréable de prendre une rincée en cette saison. J’ai rapidement pris le sens de la descente pour rentrer au plus vite.

Voir les commentaires

Crête des Sauvages – Cime de La Valette – Col des Quirlies – 19 février.

22 Février 2011, 20:43pm

Publié par yvon

Changer son fusil d’épaule.

 

 Plutôt que d’attendre d’hypothétiques bonnes conditions de neige on a préféré modifier le programme de l’hiver. Les projets murit longtemps à l’avance tombent à l’eau les uns après les autres. On étale les cartes sur la table pour imaginer de nouveaux tours. C’est du côté des Grandes Rousses que notre choix s’est porté.

Au départ du Perron on commence d’abord par 200 mètres de portage. Vers 1900 mètres d’altitude l’enneigement devient bien meilleur mais le long vallon du Ferrand reste désespérément plat.

 

P1000714

Vallon du Ferrand.

Arrivé à Pierre de l’Oiseau la pente prend enfin quelques degrés. On grimpe sur la Crête des Sauvages. On ne peut pas dire que l’on soit gêné par le monde dans ces lieux.

 

P1000718

Sous la Crête des Sauvages.

Le versant oriental des Grandes Rousses est resté relativement préservé. Seules quelques pistes d’alpage sont régulièrement entretenues. Sinon aucune route ne vient dénaturer l’endroit. D’aucun diront que l’on voit parfois des hélicos récupérer des skieurs venant de l’Alpe d’Huez. Certes, les faits sont bien réels. Je ne suis pas pour ce genre de pratique mais je me pose parfois quelques questions. Où se trouve la limite acceptable ? Entre le zéro tourisme et une exploitation à outrance de la montagne il y a surement quelque chose. A chacun de fixer des limites mais je pense qu’il serait mal venu d’être trop moralisateur. Avec nos loisirs de riches (ski, vtt…) on n’est peut-être aussi pas loin des limites acceptables. A méditer.

 

19-cime-de-la-valette-0093.JPGArrivée à la Crête des Sauvages.

La petite descente qui nous permet de rejoindre le ruisseau de la Valette nous gratifie d’une bonne poudreuse.

 

19-cime-de-la-valette 0103

Descente vers le Ruiseau de la Valette.

Malheureusement elle n’est pas très longue et il faut bien vite remettre les peaux. Au dessus, la Cime de la valette marque la moitié de notre parcours. L’essentiel du déniv est fait mais la distance qu’il nous reste pour rentrer est encore bien longue. Sur les versants nord la neige est restée bien froide et c’est à nouveau dans une neige légère que nous descendons sur le glacier de Saint Sorlin.

 

19-cime-de-la-valette 0113Descente sur le glacier de Saint Sorlin .

On aperçoit quelques skieurs qui se dirigent vers le pic de l’Etandard.

 

19-cime-de-la-valette 0114Descente sur le glacier de Saint Sorlin .

Une longue traversée ascendante nous conduit au col des Quirlies.

 

19-cime-de-la-valette 0120

Nico se croit pousser des ailes .

On retrouve les versants ensoleillés pour le voyage retour. Encore une petite manip pour remonter au Râteau des Rousses et il ne reste plus qu’à tirer plein sud pour parvenir au plateau des Sablats.

 

P1000740

Descente finale .

On se retrouve à l’aplomb du Perron où une fine langue de neige dans les éboulis nous conduit à notre point de départ. On n’a quand même quitté les skis par endroit pour franchir des ravines entièrement déneigées.

 

P1000742Arrivée skis aux pieds.

Voir les commentaires

Nocturne de l'Aigle - 17 février.

20 Février 2011, 14:56pm

Publié par yvon

Après avoir été reporté par manque de neige,la Nocturne de l’Aigle a pu se dérouler au stade de neige dans de relatives bonnes conditions.

Si pour les manches précédentes les parcours étaient relativement roulants, ici on change d’ambiance. Il n’y a quasiment pas de plat et la montée principale est plutôt raide. Pour ma part, je préfère. Après avoir un peu préparé l’itinéraire avec Ju, on poursuit notre échauffement avec Nico.

Peu à peu les concurrents arrivent. Toujours les mêmes têtes et quelques nouveaux aussi. La bonne humeur est de mise. Magnum est là. Ça fera une belle bagarre chez les vieux ;-). Il y a aussi La Buch et Zavid D. A voir le bronzage de ce dernier on se doute que la spéléo n’est pas son sport de prédilection. Doit être à cours d’entrainement peut être ? Hahaha…


17-nocturne-de-l-aigle 0062

A 7h45 le départ est donné. Après 3 secondes de course la bataille fait rage David tord un bâton et Nico déchausse. Le premier tour en moins de 6 minutes pour les premiers, c’est un peu comme un long sprint. A voir la tête de certain au passage du relais on se doute que ça doit aller vite.


17-nocturne-de-l-aigle 0067

Je vois arriver Nico. A mon tour de faire le job. Dans la montée PH est revenu dans mes skis. Il se porte à mon niveau. On reste un moment l’un à côté de l’autre avant qu’il ne me passe. Au dépeautage on est encore ensemble. Comme souvent sur des tours aussi courts les manips sont primordiales. Je parviens à repartir devant lui. Pas besoin de se poser de question pour la descente. C’est tout droit. On arrive vraiment vite en bas où il faut quasiment négocier un virage à 180°. Ce n’est pas le moment d’accrocher un filet. Nouvelle manip. Quel plaisir quand tout va bien. Les fix enclenchent du premier coup, le bonheur. Lorsque je repars, PH arrive juste ;-)).


17-nocturne-de-l-aigle 0068

Les tours s’enchaînent, on a notre place à présent. Il faut juste rester bien concentré dans les manips et garder le rythme dans la montée.

Il est parfois difficile de connaitre sa place. C’est seulement au passage du relais qu’on entend Yannick au micro annoncer les positions. De toute façon ça n’a pas grande importance. On est toujours au taquet sur ce genre d’épreuve.


17-nocturne-de-l-aigle 0069

Après une heure de course le chrono s’arrête. Il n’y a plus qu’à attendre que chacun finisse son tour et à faire les comptes.


17-nocturne-de-l-aigle 0066

La fin de soirée sera comme toutes les autres. Petit casse-croûte où les discussions vont bon train. On se donne rendez-vous à l’année prochaine pour un nouveau challenge.

Les résultats.

Voir les commentaires

Pic de Bure - 13 février.

13 Février 2011, 20:55pm

Publié par yvon

Par la Combe Ratin.

 

L’enneigement en Dévoluy semble être un peu meilleur que dans les massifs voisins. En tous cas on peut quasiment partir skis au pied dès 1450 mètres.

Hier soir JM m’a donné les infos : Neige dès le parking et en plus les conditions sont correctes. Vendu, ça nous changera de Belledonne.


12-pic-de-bure 0025

Vers 9h15 on décolle du parking de l’Enclus. Il y a déjà pas mal de monde sur l’itinéraire. Une bonne trace permet une progression rapide.


12-pic-de-bure 003012-pic-de-bure 0032

 

Arrivé à l’observatoire c’est la foule. Un petit vent froid nous accueil. Certains s’arrêtent pour enfiler un coupe vent pendant que d’autres accélèrent le pas pour se réchauffer.  


12-pic-de-bure 0038

 

On enlève les peaux et c’est parti pour un kilomètre de skating sur le plateau. La neige gelée s’y prête bien, de plus on économise les peaux. On arrive au sommet en plein brouillard.


12-pic-de-bure 0042

La descente du plateau sommital est agréable. La neige gelée accroche bien. On a hâte de rentrer dans la Combe Ratin histoire d’être un peu plus à l’abri du vent. La suite de la descente, sans être extraordinaire restera correcte. En tous cas nous e sommes pas déçus par cette sortie.

 

Le compte rendu VOLO

Voir les commentaires

Col de Clémencières – Le Sappey – 10 février.

10 Février 2011, 16:06pm

Publié par yvon

Les premières bosses.

 

Elles font souvent mal aux jambes les premières bosses de la saison. Même si les milliers de mètres de déniv accumulés en ski de rando sont une aide importante ils ne suffisent pas pour être à l’aise. Il va falloir accumuler des bornes avant de retrouver les sensations.


le sappey 005

Après le col de Clémensières puis le col de Vence j’ai poursuivi jusqu’au Sappey. J’ai un peu hésité à poursuivre vers le col de Porte mais le temps m’était compté. Ça sera pour la prochaine fois.

Voir les commentaires

Croix de Chamrousse – 09 février.

10 Février 2011, 09:54am

Publié par yvon

Difficile de savoir combien de temps ça va durer mais ce qui est sûr c’est que Chamrousse fait le maximum pour entretenir ses pistes. Pas de chute de neige depuis un moment. Heureusement le froid a été un allier pour garder un enneigement correct.

J’arrive au Recoin au moment ou les remontées mécaniques s’arrêtent. Le domaine retrouve le calme pour quelques heures.


croix-de-chamrousse-007.jpg

Durant la montée à La Croix je rencontre les derniers pisteurs qui redescendent. Fin de la journée pour eux. Au sommet je croise quelques personnes venues elles aussi profiter de cette belle fin de journée. Tout en bas Grenoble est déjà dans la pénombre. Je profite des derniers rayons de soleil mais il faut tout de même redescendre.

Voir les commentaires

La Bastille – La Vierge Noire – 08 février.

10 Février 2011, 09:52am

Publié par yvon

Entre vert et blanc

 

Février est en principe la période propice pour les sorties du midi au Moucherotte où à Chamechaude. Le drôle d’hiver que nous subissons cette année modifie quelque peu les activités de la mi-journée.


bastille vierge noire 007

La sortie VTT au soleil est quand même bien agréable. Le parcours choisit alterne chemins, petites routes et sentiers.  Juste ce qu’il faut pour une reprise en douceur.

Voir les commentaires

Le Grand Renaud – 05 février.

8 Février 2011, 08:59am

Publié par yvon

Qui cherche trouve… la bonne neige

 

Après la longue sortie d’hier on se retrouve ce matin à Villard Notre Dame pour une petite virée au soleil.

On chausse les skis quelques centaines de mètres après le village. On passe tout de suite en rive droite et après avoir traversé la forêt il faut négocier quelques petits passages techniques entre barres et cascades. Heureusement la neige est bonne.

Au dessus en rentre dans vallon qui conduit au Grand Renaud. La vue se dégage et on peut enfin profiter du soleil.


06-grand-renaud 10000 (7)

En se retournant on arrive à voir toute la sortie d’hier. Vu d’ici l’itinéraire parait bien long.

Dans la partie supérieure on rejoint la crête entre le Grand Renaud et le Pic d’Ornon.


06-grand-renaud 10000 (12)

La descente nous offre des conditions de neige inespérées. En jouant avec le relief on a réussi à trouver une pow pow bien froide. Certes il fallait avoir un peu de flair et pas mal de chance mais à ce petit jeu on a déjoué tous les pièges.  


P1000622

Après un dernier petit boardercross en forêt on était de retour. Vite redescendre à Bourg d’Oisans pour la boisson houblonnée   

Voir les commentaires

Tête du Vallon – Pic du Mas de La Grave – Gros Têt – 05 février.

7 Février 2011, 15:50pm

Publié par yvon

Entre Grandes Rousses et Arves

 

Voila une sortie comme je les aime. Une bonne bande de copains, de grands espaces peu fréquentés. Rajoutons de la distance, du déniv et si en plus on trouve de la bonne neige il est difficile de demander plus.


2011 02 05-pic-du-mas-de-la-grave 9958Aiguilles d'Arves, Aiguilles de la Saussaz, Le Goléon.


Besse en Oisans 8h30

La première montée vers le Sommet de la Quarlie commence par 300 mètres de portage. Rien d’étonnant compte tenu de l’exposition plein sud. Avec Rico et Ph dans la troupe il ne fallait pas s’attendre à un départ cool. On est coureur à pied ou on ne l’est pas ;-). Heureusement on trouve rapidement la neige. De vieilles traces gelées mettent les bras à rude épreuve.

En fait le Sommet de la Quarlie n’en est pas vraiment un. Une simple bosse en avant de la Tête du Vallon. Une petite descente nous sépare de la pente sommitale.


2011 02 05-pic-du-mas-de-la-grave 9949Tête du Vallon. Descente versant Est.


Arrivés au sommet on découvre l’objectif du jour. Le Pic du Mas de la Grave est juste en face. Plutôt que de traverser à flanc on profite d’un joli vallon resté étonnamment poudreux. Le plaisir n’est pas bien long.

Il faut à présent remettre les peaux et monter là haut.


P1000578

 

 Tête du Vallon. Descente versant Est.

 

Quelques conversions (ou pas, hein Eric) nous conduisent près de l’arête sommitale. Dans ce passage le Padawan en profite pour perdre un ski.


2011 02 05-pic-du-mas-de-la-grave 9962

Pic du Mas de La Grave. Arête sommitale.

 

Heureusement celui-ci glissera un moment dans la pente avant de s’arrêter un centaine de mètres plus bas.

Le final à pied sur l’arête est somptueux. Personne à l’horizon, c’est vraiment la solitude par ici.


2011 02 05-pic-du-mas-de-la-grave 9970Pic du Mas de La Grave. Arrivée au sommet.


 1000 mètres de descente sont devant nous. Entre poudreuse lourde et neige humide, ce n’est pas très difficile à skier mais néanmoins bien physique.


P1000576Pic du Mas de La Grave. Descente sur la Baraque de la Buffe.


A la Baraque de la Buffe nous recollons les peaux. Il nous reste Un peu plus de 600 mètres de déniv pour rejoindre Le Gros Têt.


2011 02 05-pic-du-mas-de-la-grave 9978

En direction du Gros Têt.


Les jambes commencent à être lourdes ce qui n’empêche pas à certain (qui a dit bourrins ;-) de suivre ‘’dré’’ dans la pente une trace de raquette. Petite halte au sommet qui permet de voir tout l’itinéraire parcouru. Ça commence à faire long.

Après quelques mètres un peu croûtés dans face ouest on retrouve une neige plus froide. Encore de belles courbes sont au programme. On rejoint le Rif Tort et après une dernière petite montée on se retrouve au dessus du col Saint Georges.


2011 02 05-pic-du-mas-de-la-grave 9985

Le Gros Têt. Descente sur le Rif Tort.

 

Besse est en vue.  D’habitude c’est en VTT qu’on passe par là. Aujourd’hui à ski ça sera un peu plus physique mais le plaisir  restera le même.


Itinéraire suivit : Besse en Oisans, Sommet de la Quarlie, Tête du Vallon, Chalet de Rachas, pic du Mas de la Grave, Baraque de la Buffe, Le Gros Têt, Rif Tort, col Saint Georges, Besse.

Voir les commentaires

1 2 > >>