le blog la-haut

Trilogie Vercors, Chartreuse, Belledonne à VTT - 7 avril

8 Mai 2007, 15:40pm

Publié par yvon

Grenoble 3 massifs.

L'objectif est de faire une boucle à VTT autour de Grenoble en passant par un sommet de chaque  massif et si possible sans faire trop de portage. Les montées seront faites sur le goudron et les descentes sur chemin et sentiers en privilégiant néanmoins la roulabilité. 

 Vercors : Je choisis le Moucherotte évidemment. L'accès au sommet est assez facile. De plus le sommet est très proche de la ville.  Belledonne : Je retiens la Croix de Chamrousse. C'est le seul sommet proche de la ville où il n'y aura pas trop de portage. Chartreuse : J'avais pensé un instant à Chamechaude. Le sommet est emblématique pour les Grenoblois mais pour des raisons évidentes d'accès, je retiens finalement le Charmant Som.  

Il y a 15 jours, en passant chez Training 7, je parle du projet à Seb. Tout de go il me dit : « Je viens avec toi ». Les défis longs ne lui font pas vraiment peur. Il a l’habitude de ces trucs un peu débiles. Et quand je lui annonce qu’il y aura 150 bornes, il me dit simplement qu’il y en aura la moitié en descente et que ces kilomètres ne comptent pas. C’est une bonne façon de voir les choses… 

 

Montée de Chamrousse.

 

Lundi 4 heure du mat. On s’élance dans la nuit avec comme premier objectif la Croix de Chamrousse. Ce n’est pas très compliqué comme itinéraire. 32 Km de goudron qui précèdent 500 mètres de portage pour accéder au sommet. Un bref arrêt sous l’Arcelle pour faire le plein d’eau et on arrive à Roche Bé. Vélo sur le dos nous poursuivons. Vers 2000 mètres le sol est recouvert de neige. Pas suffisamment gelée on portera aussi à la descente. Après 3H15’ d’effort on arrive à La Croix.

La Croix de Chamerousse.

L’arrêt est bref, le vent souffle. Juste le temps de faire une photo, d’enfiler les gants et c’est parti pour la descente. Sur les pistes au début puis petits singles et pistes roulantes ensuite. Les premières galères arrivent. En l’espace de 2 Km, Seb va crever trois fois. Deux pincements pour commencer puis une agrafe dans le pneu. La tuile ! On est parti léger avec simplement une chambre à air  chacun. Plus de quoi réparer et un pneu arrière à plat. Heureusement nous ne sommes pas très loin de chez Pierre qui va nous dépanner. On lui propose de se joindre à nous pour la suite du parcours. Hélas pour lui il travaille aujourd’hui. Difficile d’avoir un métier et de fabriquer en plus des chaussures en carbone. Ses heures sont comptées.  

A Grenoble on s’arrête pour acheter deux chambres. Deuxième objectif, le Charmant Som. 20 Km de montée pour rejoindre la bergerie puis 200 m de portage. Au sommet c’est la cohue. On ne traîne pas. Nous redescendons sur le Croz en espérant boire un petit café chez le Moose. Que nenni ! Monsieur est allé skier.   

Retour dans la vallée. Après un petit café en terrasse, on traverse à nouveau la ville.  

 

 

Le Charmant Som.

Le dernier objectif est en vue. Heureusement c’est le plus facile. La montée pour rejoindre Saint Nizier est bien roulante. Il n’y a qu’à gérer le mal de dos. Comme le résume Seb, la difficulté n’est ni le kilométrage ni la dénivelée mais uniquement les heures qui s’accumulent. En endurance les jambes tournent toujours, le souffle est toujours bon. Il suffitd’en être convaincu. 

La fontaine de Saint Nizier est bien appréciée. De l’eau, encore de l’eau. Plus que 700 mètres de portage et c’est gagné. Bizarre, j’ai l’impression que le vélo est plus lourd ici qu’à La Croix. Serait-ce la fatigue ? Enfin, 12H30 après notre départ nous atteignons l’ultime sommet : Le Moucherotte.

 

 

 

 

 

 Le dernier objectif est atteint.

Descente sans histoire si ce n’est une belle chute pour moi. Sans doute l’euphorie du retour cumulé à la fatigue. Une mauvaise trajectoire, la roue avant qui zippe et je me retrouve au sol. La fin de la descente sera plus cool… 

 

Bilan.  

Quelques chiffres :

-          155 Km 

-          5670 m de D+ 

-          13H50’ d’effort  

Matériel : Objectif light. 

 -          Une chambre à air chacun. 

-          Un multi outils. 

-          Un dérive chaîne. 

-          Une pompe. 

Côté nourriture : 

-          2 sandwichs chacun.

-          Des gels énergétiques.

-          Un bidon de 75 cl

Et encore : 

Frontale, coupe-vent, GPS. 

Commenter cet article

seb 10/05/2007

bravo les filles, une chouette balade tout ça! Enchainer ces 3 massifs, je trouve ça vraiment magique, c'est la petite folie de grenoble...Vous venez au GrenobletourVTT?  :-)-->les infos sur le forum grenoblevtt.com

denis 10/05/2007

Un defi a la mesure de vo mollets :-))

sebast 10/05/2007

Ok mais que si on enchaine pas le tp pour la sieste!!!

Tintin 11/05/2007

La version hivernale de l'affaire :http://www.skitour.fr/blog/seb/734-the-trilogie

Zigual 22/05/2007

Magnifique! ça fait une sacrée journée, bravo!

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog