Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog la-haut

Articles avec #ski-alp'

Pic Blanc du Galibier - 14 juin.

14 Juin 2009, 21:05pm

Publié par yvon

Serait-ce la dernière ?

 

La dernière sortie à skis au pic de Rochebrune m’avait laissé un gout amer. Je décide de remettre le couvert aujourd’hui espérant de meilleures conditions de neige.


Ce matin j’hésite entre la pointe des Cerces et les 3 Evêchés. Ce sont des sommets qui gardent longtemps la  neige en fin de saison et le portage est souvent assez court. Finalement lorsque je franchis le Galibier je vois que l’enneigement du côté du pic Blanc est encore conséquent.


Un petit quart d’heure de portage me conduit à la neige. Bonne surprise, elle porte correctement. La montée au soleil est agréable. Il faut quand même déchausser sur une dizaine de mètres sous l’arête ensuite le sommet s’atteint à skis.

La descente versant nord est en moquette. Je ne m’attendais pas à une si bonne neige. Pour rentabiliser le déplacement  je remets les peaux vers la Fontaine Lombarde pour monter une nouvelle fois au sommet. D’autres skieurs sont venus aussi profiter des dernières neiges dela saison.


Une dernière descente me ramène dans les prairies vers 2350 mètres. Il est 9 heures je mets les skis sur le sac et rentre tranquillement heureux de cette matinée.

Voir les commentaires

Pic du Petit Rochebrune - 30 mai.

31 Mai 2009, 21:06pm

Publié par yvon

Lorsque j’étais passé ici il y a quelque temps, j’avais été frappé par les quantités de neige. En trois semaines ça a bien fondu. Le hameau est quasiment désert. Il n’y a qu’une voiture sur le parking. Depuis les Fonts il me faudra 300 mètres de portage pour atteindre la neige.

Des traces de pas dans la boue m’indiquent qu’il y a du monde devant moi. Je ne me suis pas trompé, un peu au dessus, vers la petite moraine j’aperçois deux personnes. Je trouve que je me rapproche rapidement d’eux. En fait ils redescendent. Ce n’est que lorsque j’aurai rejoins la neige que je comprendrai leur demi tour. Le manteau neigeux est complètement détrempé. A pied ça enfonce sur toute l’épaisseur. C’est à peine mieux à skis. Je décide néanmoins de continuer. Si la descente promet d’être immonde, au moins je ferai une petite balade.



Comme si ça ne suffisait pas, un épais brouillard enveloppe désormais la montagne. Je ne sais plus où je suis et comme je ne connais pas ce secteur ça risque d’être chaud pour trouver le sommet. Petit coup d’œil à l’alti et à la carte. Je dois me trouver sur le replat du Clot des Thures. En gardant une progression ascendante je devrais bien à un moment ou à un autre rejoindre l’arête sommitale. C’est un peu stressant. Et puis subitement, une centaine de mètres sous la crête j’ai droit à une petite éclaircie. Nickel, je suis sur la bonne voie. Le sommet est à porté de mains. Je l’atteins à pied.



Je m’engage rapidement dans la descente de peur d’être à nouveau pris dans le brouillard. Comme prévu la neige est abominable. Il faut chercher les passages ou ça enfonce le moins et tenter un virage. Ça ne réussit pas à tous les coups et je me retrouve plusieurs fois la tête dans la neige. Dans ce genre de situation, on a hâte d’en finir et c’est avec joie que je rejoins les prairies.

Voir les commentaires

Aiguille du Goléon - 17 mai.

17 Mai 2009, 19:55pm

Publié par yvon

J’aime bien ces sorties de fin de saison. La neige a bien reculé et le portage est obligatoire. La fréquentation de la montagne est directement liée avec l’enneigement. Plus il y a de portage et moins il y a de monde.


La face sud de l’Aiguille du Goléon fait partie des itinéraires délaissés et on se demande bien pourquoi. Il ne présente pourtant que des avantages. L’accès au sommet est rapide comparé à la voie normale et la descente par le couloir sud-est sur le Petit Verdillon a toutes les chances d’être en bonne condition pour peu qu’on respecte le bon horaire.

Skis sur le sac je rejoins le chalet de la Celles, tout là-haut vers le Cruq des Aiguilles les chamois me narguent.


Vers 2400 mètres je chausse enfin les skis jusqu’au pied du col du Vallon où la neige gelée m’oblige à mettre les crampons. Le sommet est juste au dessus mais l’itinéraire devient un peu plus technique. Une pente de neige vient butter sous l’arête sud. Un ou deux ressauts rocheux demandent un peu d’attention pour rejoindre le sommet.

La descente sur le Petit Verdillon commence par un couloir puis la pente s’élargit jusqu'à rejoindre le Replat d’Amont. 1000 mètres de descente sur de belles pentes même si aujourd’hui la neige n’était pas grandiose.  Il reste une partie de skating sur les grands plats. Peu après le lac les skis retrouvent leur place sur le sac et c’est la descente finale sur Valfroide.

Voir les commentaires

Crête du Chardonnet - 10 mai.

10 Mai 2009, 17:54pm

Publié par yvon

Que le spectacle commence.

 

Je n’avais jamais autant vu de bouquetins de ma vie. Les animaux sont juste au dessus de la route et broutent dans l’alpage sans trop s’occuper de moi. J’en compte un premier groupe d’une quinzaine puis un peu plus haut il y en a partout. J’ai bien passé une demie heure à les observer.



Avec un tel spectacle, je ne regrette pas de m’être levé ce matin même si la rando vers la crête du Chardonnet ne valait pas vraiment le déplacement. Neige pourrie, brouillard au sommet bref ça sentait la fin de saison dans les Cerces. Vivement un bon regel.

 

Voir les commentaires

Les Jumelles - 8 mai.

10 Mai 2009, 17:27pm

Publié par yvon

Le ciel se couvre rapidement ce matin. J’abandonne l’idée d’un grand tour dans les Cerces. Que faire ? La neige dans le vallon du Fontenil n’est finalement pas si haute que ça. Il y a 200 mètres de portage tout au plus.

Dès que je me retrouve skis aux pieds je me rends vite compte de l’état de la neige. Il n’y a pas eu de regel cette nuit et le manteau est complètement détrempé. La descente dans deux heures risque d’être bien humide. De plus le ciel est à présent dégagé et le soleil chauffe. Je suis machinalement la trace faite par mes prédécesseurs et par endroit les skis s’enfoncent sur toute l’épaisseur du manteau.  Pas très rassurant tout ça. Finalement au dessus la neige est un peu plus dure.


Pas un souffle d’air, les derniers mètres sont difficiles. Je m’arrête toutes les deux conversions pour aspirer un peu d’eau. Enfin le sommet. Je ne traine pas trop. La descente comme prévu n’est  pas géniale. La neige est complètement imbibée d’eau.  Il faut choisir les meilleurs vallons pour éviter de s’enfoncer jusqu’aux genoux. Vers 1800 mètres je remets les skis sur le sac pour finir ma descente. J’arrive à la voiture avec les premières gouttes.

Voir les commentaires

Le Grand Van - 7 mai.

7 Mai 2009, 13:15pm

Publié par yvon

Première de l’année.

 

Je n’avais pas encore fait le Grand Van cette année. J’aurai donc attendu le mois de mai pour venir traîner mes spatules ici.

Lorsque j’arrive au Recoin ce matin je rencontre Pascal. Il vient juste de faire Les Van avant d’aller au taf.  Départ à l’aube donc et retour au moment où la neige n’a pas encore décaillé.

Pour ma part j’aurai la chance de profiter une bonne neige transformée. L’enneigement à ‘’l’intérieur’’ de Belledonne est encore conséquent et il reste moyennant de petits portages quelques belles randos à faire.

Voir les commentaires

Refuge de l'Aigle - 3 mai.

4 Mai 2009, 21:57pm

Publié par yvon

Glacier du Tabuchet.

 

Monter à l’Aigle depuis La Grave représente une belle bambée. 2000 mètres d’une seule traite. On ne s’ennuie jamais ici. En fait j’ai choisi cette course pour aller voir Lionel qui au cours de son périple tente de faire une performance  en aller retour à la Meije orientale. Pour nous ça sera au rythme de croisière.

 

 

                                                                                                     Pascal au pied de la Meije orientale.


Cyril, Pascal et Michel sont de la partie. Annick et Jean-Marie profitent de notre présence pour venir eux aussi. Comme les niveaux sont un peu différents, ils partent un peu avant nous.

On porte les skis jusqu’au Paquier. Ensuite l’itinéraire est bien enneigé. La remontée le long du Roc de Mathusalem et du Roc de Gargantua est en neige gelée. Ça zippe et il faut faire un peu gaffe sans couteau. Au niveau de Côte Longue la pente perd quelques degrés, la trace devient meilleure et la progression s’accélère. La remontée du glacier du Tabuchet est en bonne neige. La Meije en ligne de mire donne des ailes. Un dernier petit plat et le refuge est en vue. 3 heures de montée. Ce n’est pas encore la grosse forme mais je suis néanmoins satisfait. On s’accorde une petite pose café.



Entre temps, Lionel est Stéphane sont passés. On les voit monter vers la rimaye. Même si à cette distance il est impossible de reconnaître un skieur vu le rythme de montée nul doute que ce sont eux.

On part nous aussi vers la Meije Orientale. Lorsque l’on arrive à notre tour à la rimaye, ils ont déjà atteint le sommet et redescendent. Là où le randonneur descend en marche arrière cramponné à son piolet Lionel et Stéphane courent face à la pente. Impressionnant. On aura juste le temps de faire quelques photos qu’ils seront déjà loin. Chapeau.


 

                                                                                                             La Meije veille.


Retour au refuge. Cyril, Pascal et Michel redescendent. Avec Annick et Jean Marie on profite encore un peu des lieux. Pour eux, c’est leur première grosse rando à ski. La descente au beau milieu du glacier est magique. Bonne poudreuse en haut, un peu croûtée sur le bas du Tabuchet mais la neige reste bien skiante. Vers 1800 mètres nous faisons les derniers virages. Reste plus qu’à profiter d’un petit portage au soleil pour finir la rando.


                                                               

                                                       Descente sur le glacier du Tabuchet.


Le défi de Lionel.
Lionel est Stéphane sont partis de l'église de La Grave.

Refuge de l’Aigle : 1h56’

Meije Orientale : 2h26’

Retour devant l’église de La Grave : 3h09’… ça se passe de commentaires.


 

                                                                                                   Stéphane et Lionel : l'esprit d'équipe.

Voir les commentaires

Pic ouest du Combeynot - 2 mai.

4 Mai 2009, 15:35pm

Publié par yvon

J’ai l’opportunité ce matin de skier avec ma sœur et son copain. Ce n’est pas facile de trouver du temps en commun, alors aujourd’hui on en profite.



Le rendez-vous est fixé à 7h30 à la Grave. On n’a pas encore décidé où aller. C’est en passant devant les Combeynot qu’on se laisse tenter par ce sommet. La trace est faite et visiblement l’itinéraire est en grande partie poudreux. 1000 mètres de dénivelé, pas de plat, le rythme est bon et la montée est vite tordue. On rejoint pas mal de monde, c’est assez étonnant de voir les mecs qui accélèrent lorsqu’ils se rendent compte qu’ils se font rattraper par une nana.


Petite halte au sommet pour profiter du paysage avant de redescendre.

Comme prévu on a droit à une bonne poudreuse. Certes il y a déjà pas mal de traces mais en cherchant un peu on trouve encore de quoi se faire plaisir. Plus bas, la neige gelée du matin est juste revenue comme il faut.

En fin de matinée confortablement installé en terrasse devant une bière on peut admirer à loisir notre descente.

Voir les commentaires

Pic Blanc du Galibier - 1er mai

4 Mai 2009, 15:33pm

Publié par yvon

Ça fait du bien de retrouver La Cime après un hiver sans y être venu. Il a fait -4° dans la maison. Il y a souvent des surprises au printemps. Cette année n’échappe pas à la règle et je dois réparer une petite fuite d’eau.

Dans l’aprem je pars pour un petit tour vers le Lautaret. L’enneigement est bon mais il n’y a rien d’exceptionnel. Quasiment toutes les faces sont tracées.


L’avantage de partir tard c’est que l’on est sûr de ne pas rencontrer la foule. Presque seul au pic Blanc ça n’arrive pas tous les jours. C’est un peu comme être seul à Chamechaude.

Malgré l’heure tardive et l’ensoleillement la neige est restée correcte. Je suis quand même toujours obliger de faire très attention en descente. La jambe ‘’tire’’ toujours un peu et la chute est pour moi interdite. Je commence à prendre un peu plus d’assurance à chaque sortie et le retour au Lautaret se fait sans encombre.

Voir les commentaires

Croix de Chamrousse - 29 avril.

29 Avril 2009, 20:18pm

Publié par yvon

Partie remise.

 

Cet après-midi j’avais envie de réessayer le vélo de route mais la petite pluie qui tombe m’en dissuade.

Il y a un rayon de soleil sur La Croix et c’est finalement une sortie à ski que je programme.


Il est encore possible de partir ski aux pieds depuis Casserousse. Les quelques centimètres de neige tombés ces dernières heures donnent au paysage une allure hivernale. Il faut tracer pour arriver à La Croix. Au sommet la visibilité est nulle et il neige à gros flocons. J’ai le plaisir de faire quelques beaux virages dans une petite couche de poudreuse. La neige est très bonne et j’en oublie presque mes adducteurs encore douloureux. La guérison semble proche. Prudence tout de même.

Voir les commentaires